Réalisation: Thierry Besseling

La surveillance s’opère aujourd’hui par un simple clic. Max Schrems est un juriste autrichien qui s’engage depuis 2014 pour la protection des données. Sa plainte déposée contre Facebook à la cour de justice européenne au Luxembourg, n'est pas sa première action en la matière. Depuis, il voyage entre Bruxelles, Dublin et le Kirchberg, où il retrouve ses avocats pour s’engager contre la surveillance de masse et pour la protection de la vie privée et familiale. Un droit inscrit dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, qui touche au respect de la personne et à sa dignité humaine, et qui doit rester inaliénable. Puisque le sujet de la protection des données est au-delà de sa personne d’une importance manifeste, Max fonde une ONG qu’il baptise NOYB – ‘None of your business’.


A propos de Thierry Besseling

Diplômé d’un master à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, Thierry Besseling co-écrit et co-réalise avec Loïc Tanson trois courts-métrages (« Laaf », « Le faux départ », « Sur le fil »). En 2016, le film documentaire « Eldorado », qui est le fruit d’une collaboration avec Rui Eduardo Abreu et Loïc Tanson, sort dans les salles de cinéma. Ce long-métrage documentaire raconte les espoirs et les désillusions de quatre immigrés lusophones qui s’entrechoquent sur une période de trois ans. Actuellement, Thierry Besseling est en écriture de son premier long métrage de fiction qui est produit par Jani Thiltges (Samsa Film).