Une énième tempête de sable -la neuvième depuis la mi-avril- frappé l'Irak: plus de 1 000 personnes ont été hospitalisées pour des problèmes respiratoire.