La place Tahrir au centre de Bagdad en Irak est noire de manifestants anti-gouvernement qui dénoncent la corruption et demandent un changement de régime.