Il n'en existe qu'un comme lui: Aston est un imposant taureau qui saute des obstacles, fait des courbettes et adore se comporter comme un cheval! Une histoire extraordinaire que nous raconte sa propriétaire, qui vit à une heure de route du Luxembourg.

Tapez "Aston le Taureau": certaines vidéos dépassent largement le million de vues! Et toujours des commentaires admiratifs et stupéfaits: "Il saute plus haut que mon cheval, comment est-ce possible ?" "Elle monte ce taureau sans étriers? Franchement respect."

Un phénomène planétaire: "J'ai même appris que des élèves japonais étudient Aston en cours, je n'en revenais pas!" souffle sa propriétaire, Sabine Rouas. Cette femme est aussi un phénomène. Un tempérament jovial et exubérant qui devient vite tempêtueux si on tente de la brider. Pas étonnant: du caractère, il en fallait pour se lancer dans le dressage d'un taureau.

tiktok balade village

Car un taureau ne devient pas un colosse aux pieds agiles du jour au lendemain. Bien sûr, partout dans le monde, des gens montent sur des taureaux, s'en servent pour des travaux dans les champs... "Mais un dressage équestre pour un taureau, c'était nouveau, car complètement fou."

LA 309, UN SACRÉ NUMÉRO!

Tout est parti du Luxembourg, il y a près de dix ans. En face de l'appartement où Sabine vivait avec son mari, il y avait une ferme bio. Sabine, passionnée d'équitation depuis son plus jeune âge, venait alors de perdre son cheval de Grand Prix et avait le moral dans les chaussettes. "Le contact avec les gros animaux me manquait, mais je n'étais pas encore prête à reprendre un cheval".

Elle se rend souvent dans l'étable voisine et remarque rapidement une vache qui sort du lot: la numéro 309. "C'était la plus intelligente du troupeau, elle répondait à son nom, je pouvais lui enseigner des tours comme donner la patte, et elle n'oubliait rien". La "309" change son regard sur les bovins, souvent réduits à des steaks ou des usines à lait sur pattes.

RTL

Le petit Aston est devenu (très) grand! / © Romain Van Dyck

Un jour, cette vache reproductrice de race simmental s'accouple avec un taureau charolais. Leur petit veau montre lui aussi des prédispositions. "Il reconnaissait déjà ma voix! Sûrement parce que je lui parlais déjà quand il était dans le ventre de sa mère" se souvient Sabine. Avec l'accord de son mari, Sabine achète la mère et le veau. Et c'est son mari, fan de voitures, qui trouvera le nom du veau: "309, ça faisait Peugeot, or il était plutôt fan des marques anglaises". Le taurillon est donc baptisé Aston (Martin)!

ASTON, UN CHEVAL DANS LE MOTEUR

Après moultes péripéties, Sabine et son mari trouvent une belle maison de campagne avec un grand terrain, du côté des Côtes de Meuse, près du lac de la Madine. Mais Aston, qui est resté en pension plusieurs mois en attendant, a déjà pris de mauvaises habitudes. "Il fonçait dans les clôtures électriques les yeux fermés, il essayait de sauter par dessus les boxes à chevaux...". Sabine passe quatre mois rien qu'à canaliser son énergie débordante.

Tiktok débuts aston

@astonletaureau

Quand Aston squatte le box de Samy pendant qu'il est à la douche !

♬ original sound - Aston Le Taureau

Au début, elle n'envisage pas du tout de dresser Aston comme un cheval. "Ce n'était pas du tout au programme. Mais Aston, lui, voulait rejoindre Samy, mon nouveau cheval, et faire comme lui". Sabine observe ce mimétisme et décide de tenter l'expérience. Aston se montre aussi prodige que sa mère: il accepte de donner la patte, d'aller à la douche ou au box, de monter dans un van...

Bien. Mais le débourrage, qui consiste normalement pour un cheval à accepter la selle, de comprendre et exécuter des ordres de base, etc., est long et fastidieux: "Il m'a fallu près de deux ans pour débourrer Aston (contre trois mois environ pour un cheval). Car ce n'est pas comme s'il existait déjà des méthodes, une lignée de taureau dressés comme des chevaux, etc. Il fallait partir de zéro".

Mais cette expérience unique galvanise Sabine, et un jour, elle réalise son rêve: elle grimpe sur le dos d'Aston. "J'avais l'impression d'être sur une montagne!" Mais sans selle et sans étriers, avec juste un tapis de selle et un surfaix pour s'accrocher tant bien que mal. Bah oui, "Ça n'existe pas, une selle de taureau!"

LA "DEPARDIEU JAPONAISE" VIENT EN FRANCE JUSTE POUR LUI

Aston est un phénomène, Sabine en est maintenant convaincue. Elle commence à montrer ses prouesses lors d'évènements locaux. Ses débuts sous les projecteurs sont parfois timides et brouillons, mais la mayonnaise prend, et Aston vadrouille en France, en Belgique, en Hollande... Mais pas sur sa terre natale, s'étonne Sabine. "Je ne sais pas pourquoi le Luxembourg n'a jamais été intéressé, honnêtement je n'ai pas de réponse à cette question".

Le monde agricole, dont est issu Aston, ne voit pas toujours d'un bon oeil ce taureau dissident qui échappe à l'abattoir. Mais le monde équestre, lui, "est bien plus accueillant, je reçois beaucoup de messages d'encouragement". Sabine le bichonne: Aston a son maréchal-ferrant, son ostéopathe, son nutritionniste...

Et Aston réalise même  une "dinguerie", avec un saut record à 82 cm!

youtube record saut

Des réalisateurs de film invitent le taureau dans leur tournage. Il devient une célébrité, notamment en Inde et au Japon. "Une actrice très connue au Japon, l'équivalent de Depardieu en France, est venue découvrir Aston en France". Sabine devient une spécialiste reconnue de "l'équitation bovine" et multiplie les voyages et les conférences. Elle propose aussi des stages en management, les animaux servant de médiateurs pour améliorer le comportements des humains.

UN PHÉNOMÈNE, MAIS PAS UN NUMÉRO DE CIRQUE

Le projet Aston occupe désormais une équipe de neuf personnes. Mais gare à ceux qui voudraient en faire un phénomène de foire: Sabine refuse catégoriquement, même les offres alléchantes venant de grands parcs d'attraction. Là où beaucoup de chevaux multiplient les représentations durant une même journée, Sabine n'hésite pas s'il le faut à limiter Aston à un seul spectacle par mois. "Cela doit rester un plaisir et un jeu".

tiktok travaille

@astonletaureau Travail au trot et galop en manège avec Aston #fyp #equestrian #bull ♬ Solo (feat. Demi Lovato) - Clean Bandit

Aujourd'hui, Aston, qui approche la dizaine d'années, est devenu un imposant taureau de près d'1,4 tonne. Autant dire que les records de saut, c'est terminé, évidemment. Mais ses capacités à suivre les directives de Sabine sont toujours aussi spectaculaires. Il danse, marche de côté, fait la révérence, positionne ses antérieurs et ses postérieurs avec application, malgré son format poids lourd. Du moins, quand il en a envie.

Car gare à ceux qui oublient à qui ils ont affaire. Même castré (Aston est donc devenu un "bœuf"), un taureau reste un taureau. "Aujourd'hui, on le voit comme un nounours, mais il a beaucoup de caractère. L'année dernière, une groom a failli se faire tuer parce qu'elle n'a pas respecté les règles".

Lors de notre reportage, nous avons d'ailleurs eu de la chance, car Aston n'est pas fan des exercices à domicile, mais il a pourtant accepté de faire la démonstration de ses talents. Jusqu'au moment où il a clairement dit stop!
C'est pour cela que dressage reste un moment complice, explique Sabine, "car Aston fait toujours ce qu'il veut. Ce n'est pas un cheval qu'on peut forcer à bouger. Aston, si tu veux le forcer, il t'envoie littéralement bouler" éclate-t-elle de rire.