La société canadienne Draganfly va fournir jusqu'à 200 drones médicaux de recherche et de sauvetage aux secouristes en Ukraine.

Le fabricant nord-américain de drones Draganfly a révélé cette semaine qu'il enverra une cargaison de drones d'intervention médicale et de drones de recherche et de sauvetage en Ukraine, qui seront utilisés par les secouristes pour fournir une aide humanitaire dans les villes ukrainiennes, notamment Kiev et Kharkiv.

Les drones médicaux sont équipés d'une boîte de charge utile à température contrôlée - qui peut transporter jusqu'à 15 kg de fournitures médicales, y compris du sang, des médicaments, des vaccins, de l'eau et des kits de soin des plaies.

La commande a été passée par l'organisation caritative ukrainienne RSU, (Revived Soldiers Ukraine), dont les salariés et les bénévoles sont sur le terrain dans ce pays déchiré par la guerre pour livrer du matériel et des fournitures médicales, ainsi que pour soigner les militaires blessés et leurs familles.

Le président de l'association, Iryna Vashchuk Discipio, qui a récemment reçu l'une des plus hautes distinctions civiles ukrainiennes des mains du président Volodymyr Zelenskyy, a expliqué que les drones seront "cruciaux" pour les efforts de son organisation.

"Les Ukrainiens courageux continuent de se battre pour la liberté, la démocratie et les valeurs et principes fondamentaux de la civilisation occidentale", a-t-elle déclaré. "Il y a un besoin urgent de fournitures et d'équipements médicaux dans plusieurs zones dangereuses et difficiles d'accès. Les drones joueront un rôle crucial pour garantir que les personnes touchées aient accès à l'aide dont elles ont besoin."

En 2013, la société Draganfly, basée à Saskatoon au Canada, a été reconnue pour avoir créé le premier drone qui ait sauvé une vie humaine. Ce drone est maintenant dans une exposition permanente du musée Smithsonian.