L'éruption du Cumbre Vieja n'a fait ni mort ni blessé, mais elle a détruit au moins 1.149 bâtiments et entraîné l'évacuation de plus de 6.000 personnes.

En 100 ans, l'île de La Palma n'a vécu que deux éruptions, celle du San Juan en 1949 et  celle du Teneguía en 1971. Elles n'avaient causé que peu de dégâts, l'île étant beaucoup moins peuplée à l'époque. Mais cette fois, la lave a recouvert plus de 480  hectares de terrain et détruit au moins 1.149 bâtiments - qui ne sont pas tous des habitations.

Pourtant, ceux à qui le volcan a tout pris jurent qu'ils resteront à La Palma. Il y a encore quelques semaines,  Rüdiger vivait heureux avec sa femme et leur petit garçon à La Palma, jusqu'à ce que l'éruption d'un volcan sur cette île de l'archipel espagnol des Canaries  transforme leur petit paradis en cauchemar.  Leur maison se trouvait à environ 300 mètres de l'endroit où la lave a jailli du volcan. Malgré tout, il n'envisage pas du tout de quitter cette petite île où il est arrivé il y a 16 ans.

Abel Armas, 64 ans, sait qu'il a perdu deux maisons et une cave à vin.
"Tout ce que j'avais a disparu et j'ai énormément pleuré", confie-t-il, abattu, dans une station-service où il s'est arrêté avec son camion chargé de bananes.

"Le jour de l'éruption, j'ai sorti mon cheval (...), mais rien d'autre", explique-t-il. Ce sont quarante années de sa vie qui ont été ensevelies par la lave, qui, depuis la nuit du 28 au 29 septembre, se jette sans discontinuer dans les eaux de l'océan Atlantique.

Et pourtant, pas question non plus qu'il s'en aille. "Je resterai sur l'île, mais là-bas, c'est terminé", assure-t-il en montrant l'endroit où se trouvaient ses propriétés.

Certaines images ont fait le tour du monde, comme cette maison dont la piscine s'était mise à bouillir lorsqu'elle a été ensevelie sous la lave.

Ou encore cette "maison miraculée" qui s’érigeait en symbole d’espoir pour les habitants de l'île. Isolée, elle avait résisté au chaos.

RTL

© Reuters

La photo la montrant intacte alors qu’elle était encerclée par la lave avait fait la une des médias du monde entier. Mais une nouvelle coulée de lave lui a finalement été fatale.