Site Internet new look et vidéos "tutos" sont désormais à disposition des travailleurs frontaliers. L'association Frontaliers Grand Est les accompagne à tous les stades de leurs carrières. Reportage.

Contrat de travail, fiscalité, transports, santé, retraite... Les questions que sont amenés à se poser les travailleurs frontaliers du Luxembourg résidant en France sont multiples et complexes. Une structure créée 1993, historiquement un centre de ressources documentaires pour la région (anciennement Lorraine, aujourd'hui Grand Est), est là pour leur venir en aide.

Frontaliers Grand Est, c'est une équipe de six personnes dont trois juristes, une chargée d'étude spécialisée en qualification professionnelle et reconnaissance des diplômes, une chargée de communication et marketing (élaboration des brochures) et une responsable administrative.

Chaque année, 4.000 personnes sont prises en charge et informées de manière individuelle et on recense 800.000 consultations du site Internet.

"Frontaliers Grand Est est surtout là pour apporter une information juridique neutre, affirme son directeur Julien Dauer, que ce soit pour le salarié ou l'employeur. Donc vous avez une problématique qui se pose sur des questions administratives ou légales par rapport à votre contrat de travail, vos impôts. Vous nous contactez, on vous fait un bilan de situation gratuitement."

RTL

© Frontaliers Grand Est

La structure subventionnée par la région Grand Est et les institutions européennes propose de nouveaux outils en cette rentrée, principalement numériques. D'une part une refonte de son site Internet, plus clair et moderne, d'autre part des tutoriels en vidéo déclinés par thème.

LES INTERROGATIONS PRINCIPALES DU MOMENT

Frontaliers Grand Est est présent tout au long de l'année sur des ateliers avec Pôle Emploi ou des opérations spéciales - par exemple sur les journées Moovijob au Luxembourg -. Mais surtout l'association répond en permanence aux sollicitations et aux questions des travailleurs - ou futurs travailleurs - officiant au Grand-Duché, en tâchant d'être pertinent sur les sujets du moment. "Il y en a trois, précise Julien Dauer. Déjà la convention fiscale entre la France et Luxembourg avec une augmentation de la charge fiscale en France pour certains frontaliers. Également la pérennisation du télétravail après les accords Covid. Quelles seront les possibilités pour les frontaliers? Et dernier point, malheureusement qui dit Covid dit aussi chômage, donc les questions d'indemnisation en cas de licenciement."

Vous avez une question? Il suffit d'écrire sur le site de Frontaliers Grand Est, vous obtiendrez une réponse en quelques jours.

Le prochain grand rendez-vous de l'association aura lieu le 13 novembre prochain, à l'occasion du salon des frontaliers au centre commercial Geric de Thionville.