Rareté des Luxembourgeois, accueil désagréable dans les commerces, piétons prioritaires... Un Youtubeur donne sa vision de ce qui est cool ou qui ne l'est pas quand on visite la capitale. Pas sûr que son avis fasse l'unanimité!

Dans la vidéo "The don'ts of Luxembourg" publiée fin avril sur Youtube, le voyageur "Wolters World" livre ses impressions sur la capitale du Grand-Duché.

S'il a manifestement beaucoup apprécié la ville lors de sa visite (qui ne date pas d'hier vu les restaurants ouverts et l'absence de masques!), il livre également quelques conseils sur les choses à éviter, ou ce qui peut déranger lorsqu'on découvre Luxembourg. Voici quelques morceaux choisis...

LES PIÉTONS SONT PRIORITAIRES (AH BON?!)

Pour commencer, "ne vous inquiétez pas lorsque vous traversez la rue" à pied, car "les autobus, les taxis, les cyclistes... tout le monde va s'arrêter pour vous laisser passer" assure-t-il. Un vrai luxe quand on a le nez en l'air ou l'oeil dans l'appareil photo, comme beaucoup de touristes. Mais à l'inverse, quand on est en voiture, "mieux vaut ne pas être pressé", "contrairement à d'autres villes" qu'il a visité où, manifestement, on se soucie moins d'écraser un bipède.
Est-ce un cliché? Hélas, ce qui est sûr, c'est que les colonnes des faits divers sont aussi remplies de piétons renversés...

LES LUXEMBOURGEOIS, UNE ESPÈCE RARE À PHOTOGRAPHIER

"N'espérez pas tomber sur beaucoup de Luxembourgeois" en ville. "Sur les 600.000 résidents du pays, seulement la moitié sont luxembourgeois, okay?" constate-t-il.

Car voilà, la famille typique au Luxembourg désormais, c'est "la maman originaire de France, le papa d'Espagne, et les enfants nés au Luxembourg".

Un pays qui l'impressionne par sa diversité culturelle et notamment la présence portugaise (c'est un fan de la "Super Bock" apparemment), mais aussi par sa diversité linguistique. "Il y a des tonnes et des tonnes de langues, vous entendrez de l'allemand, du français, de l'anglais, et même du luxembourgeois occasionnellement". D'ailleurs, les restaurants typiquement luxembourgeois sont tout aussi rares, précise-t-il.

D'où son conseil: "N'espérez pas rencontrer un Luxembourgeois. Mais si c'est le cas, prenez une photo de lui, pour prouver qu'ils existent!" Il insiste, rigolard: "C'est comme lorsque vous voyez un leprechaun, genre "oh, il y en a un, je l'ai vu!".

LE FOU, il vient de se fâcher avec la moitié de la population du Luxembourg ET avec les leprechauns irlandais!

"N'ESPÉREZ PAS UN SERVICE AMICAL"

Il conseille ensuite aux touristes ne pas s'inquiéter des différents niveaux de la ville (car il y a des ascenseurs partout) et de penser à prendre une bonne paire de chaussure (car même si la ville est compacte, il y a beaucoup de belles choses à voir). Puis il s'attarde sur deux points qui l'ont dérangé: le shopping et l'accueil dans les commerces et restaurants.

"N'espérez pas faire du shopping en soirée ou les dimanches, ils ferment les magasins tôt" déplore-t-il, précisant au passage que les tarifs luxembourgeois sont plus élevés que chez les pays voisins.

Quant à l'accueil dans les commerces et restaurants, "n'espérez pas un service amical, n'espérez pas recevoir de l'aide". Il cite en exemple ses enfants qui se sont demandés si leurs parents avaient fait quelque chose de mal, vu l'accueil apparemment glacial...

Mais inutile de s'énerver avec ça, car "croyez-moi, ils traitent tout le monde de la même façon." Ouf, on est rassuré!