Boathome, une Start-up de Moselle réinvente l'habitat flottant avec ce concept de maison solaire 100% écologique.

Cette embarcation à mi-chemin entre une maison et un bateau n'a besoin que du soleil pour fonctionner. Baptisé évolution, le dernier né de la société Boathome ne rejette pas un gramme de CO2.

Cette maison flottante est autonome et surtout respectueuse de l'environnement. Elle est alimentée par douze panneaux photovoltaïques posés sur son toit et reliés à des batteries installées dans les flotteurs. Des batteries qui peuvent stocker 60Kw d'énergie, c'est suffisant pour naviguer 8 heures et faire fonctionner tous les appareils électroménagers de l'embarcation. Et évolution est également équipé d'une station pour rendre l’eau potable ainsi que d'une mini-centrale pour traiter les eaux usées avant de les rejeter.

Bref, c'est un concept résolument écologique pour cette maison fluviale d'un nouveau genre. "Ce bateau est entièrement autonome neuf mois par an" explique Guy Zins, le fondateur de Boathome. "On dispose quand même d'un groupe électrogène de secours, mais on l'utilise très rarement...à peine quelques jours par an."

L’idée d'une habitation flottante n’a rien de révolutionnaire. Les maisons flottantes existent depuis longtemps aux Pays-Bas ou elles sont une réponse à la forte densité de la population. Dans les grandes villes comme Londres ou Paris, nombreux sont les habitants à choisir de vivre sur une péniche en raison des coûts exorbitants de l'immobilier.

Mais Guy Zins a voulu réinventer le concept avec des embarcations claires, entièrement équipées en appareils basse consommation et surtout durables.  "Évolution" est le quatrième bateau mis à l'eau par Boathome. Il va naviguer entre Strasbourg et le Luxembourg pour servir de vitrine à la jeune société.

Et grâce à un procédé de fabrication standardisé, les créations de Boathome se déclinent en versions allant de 15 à 38 mètres. Et c'est ce côté modulable qui leur permet d'en faire des habitations, mais aussi des bureaux ou des restaurants, comme le Blue Flamingo à Strasbourg.

Le prochain bateau qui sortira de l'usine de Sarralbe va être basé à Sarrebrück en Allemagne et servira d'espace de coworking. Des bureaux partagés pour travailler au fil de l'eau.