Les touristes de la Grande-Motte profitent de la plage, mais sur réservation et dans des carrés individuels séparés par des cordes et des piquets.

Pour la première fois depuis près de deux mois, des plages vont rouvrir samedi sur le littoral méditerranéen, mais que ce soit à Nice, Cannes, Palavas-les-Flots ou Argelès-sur-Mer, elles seront réservées à un usage "dynamique". En clair, uniquement pour la baignade et la promenade. "On peut se baigner, on peut marcher, on peut courir, mais on ne s'assied pas pour faire un pique-nique et on ne déploie pas des mètres carrés de serviette ou de natte" explique Jacques Witkowski, le préfet de l'Hérault.

À l'exception de la station balnéaire héraultaise de La Grande-Motte qui testera une "plage statique", une première nationale, à partir de 21 mai, jeudi de l’Ascension. Les touristes sont parqués dans des carrés individuels séparés par piquets en bois et des cordelettes, à l'abri d'éventuels postillons de leur voisin.

"On est pas les uns sur les autres, on a jamais envie d'être à côté de son voisin, même en temps normal. Eh bien vous voyez, par ces carrés aménagés naturellement, par des piquets en bois et des petits cordages, on a cette distance malheureusement nécessaire, sur la plage comme ailleurs, mais qui permet de vous poser avec votre serviette" explique le maire de la Grande-Motte Stéphan Rossignol.

Ce test sur une plage du centre-ville prévoit également une réservation gratuite par internet d'un espace de plage. C'est une première au niveau national. Mais ailleurs en Europe on réfléchit aussi à des solutions. Sur la plage d'Ostende, sur la côte belge, la réservation aussi est obligatoire.

En Italie, à Porto Cesareo, petite cité balnéaire surnommée "les Caraïbes" des Pouilles, une plage privée a décidé de faire des essais, organisant les parasols et transats avec une distance de sécurité d’1,5 mètre et en installant des cordes pour délimiter les espaces des futurs vacanciers.

Des expériences qui pourrait bien préfigurer ce qui se passera tout l'été sur la façade méditerranéenne.