Malgré les progrès de sa sélection, il n'y aura pas de footballeurs du Grand-Duché au Mondial 2022. Pour se consoler, RTL 5minutes vous retrace les grands épisodes du football luxembourgeois en vidéo.

Si certains cyclistes luxembourgeois se sont construit une renommée internationale, en particulier les frères Schleck arrivés sur le podium du Tour de France en 2010 et 2011, les footballeurs du Grand-Duché sont encore dans l'ombre de leurs cousins du vélo.

Alors que se profile un Mondial controversé au Qatar, RTL 5minutes a voulu faire un état des lieux du milieu du ballon rond au Luxembourg, qui est également un pays de football. Qui sont les grands joueurs? Quels sont les faits marquants? Que faut-il retenir?

"CE SONT TOUS DES LUXEMBOURGEOIS, MAIS AVEC DES ORIGINES DIFFÉRENTES"

Dans notre vidéo, Paul Philipp, ancien joueur et sélectionneur, actuel président de la Fédération luxembourgeoise de football (réélu le 15 octobre dernier) balaie tous les grands épisodes du foot grand-ducal. Eh oui les Lions Rouges ont déjà donné du fil à retordre à la France ou aux Pays-Bas, et certains joueurs se sont plutôt bien exportés, en Belgique, en France en même en Angleterre désormais, de Louis Pilot à Danel Sinani en passant par Johny Léonard ou Robby Langers.

Celui qui détient toujours à ce jour, en tant que sélectionneur, le plus grand nombre de points engrangés lors d’une phase de qualification (10 points en 1995) se félicite des progrès réalisés par l'équipe nationale du Luxembourg ces dernières années: "On a  beaucoup de diversité dans l’équipe aujourd’hui. Je crois que l’intégration joue un très grand rôle, non seulement au niveau social mais également au niveau de notre équipe nationale. Si vous venez dans notre école de foot, c’est très multiculturel. Ce sont tous des Luxembourgeois mais avec des origines différentes et je crois que c’est ça qui fait la force du football et de notre formation."

Luc Hotlz, qui a repris les rênes de la sélection en 2010, affiche des statistiques intéressantes: près de 22% de victoires depuis sa prise de fonction. Lors de la dernière Ligue des nations, le Luxembourg a fini a une honorable 2e place de son groupe avec 11 points pris.

"Luc Holtz a plus de pression que ses prédécesseurs, fait remarquer Paul Philipp, du fait du niveau des ses joueurs aujourd’hui. Quand le Luxembourg va jouer en Lituanie, quand le Luxembourg va jouer aux îles Féroé, on attend une victoire, ce qui n’était pas forcément le cas avant."

L'une des clés de cette progression, c'est la formation. En 2022, la plupart des joueurs de la sélection nationale évoluent à l'étranger alors qu'ils n'étaient que quelques-uns il y a encore une quinzaine d'années.

"Il y a une douzaine d’années, précise le président de la FLF, on a pris la décision de mettre l’accent sur la formation, d’investir avec le but de donner le maximum de chances aux joueurs qu’on a sélectionnés dans notre école de foot. Si on a progressé, c’est principalement grâce au nombre grandissant de joueurs qui jouent dans des championnats professionnels à l’étranger."

À lire également:
5 questions à... Luc Holtz
Maxime Chanot, New-Yorkais d'adoption, Luxmebourgeois de cœur
Et vous, allez-vous boycotter la Coupe du monde au Qatar?