Elle est une spécialiste de l'image, celle des films ou celle du pays, mais c'est de musique que la réalisatrice nous parle aujourd'hui.

Beryl Koltz n'a pas cinquante ans, mais elle a déjà eu mille vies.

Celle qui est désormais responsable stratégique du "nation branding" du Luxembourg a eu auparavant une riche carrière de réalisatrice auréolée de plusieurs distinctions. En 2006, son film Starfly a remporté le "Méliès d’Or" du meilleur court-métrage fantastique européen lors du Espoo Ciné International Film Festival en Finlande. Bery Koltz a par ailleurs reçu trois "Lëtzebuerger Filmpräis", un prix Canal Plus au festival du court-métrage de Clermont-Ferrand en 2006, un Prix de la Rédaction de Courrier International en 2015 ainsi qu’un Creativity Award au FIFA (rien à voir avec le Mondial de foot!) de Montréal en 2016.

La diversité de la production de la Luxembourgeoise – court-métrage, long-métrage, clip, documentaire, installation... – dénote un tempérament d'exploratrice touche-à-tout qu'on retrouve dans son parcours professionnel. Aujourd'hui en charge du nation branding au sein du ministère des Affaires étrangères et européennes, Beryl Koltz est également passée par l'Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte où elle était responsable de la communication.

"J'ai l'impression d'avoir toujours fait la même chose, nous a-t-elle confié. Une chose qu'on pourrait résumer par: comment transformer une idée en émotion ; comment transmettre un message, le faire arriver à bon port, à destination, de façon à ce qu'il touche la personne, qu'il déclenche une émotion. J'aime l'idée de trouver un dénominateur commun entre les gens et de le mettre en valeur, de créer du lien, que ce soit à travers des films ou à travers le travail de communication."

"LE LUXEMBOURG EST LE PAYS DE TOUTES LES POSSIBILITÉS"

Née à Paris, Beryl Koltz a baigné dans la culture – les cultures – depuis son enfance. Petite-fille de la poétesse luxembourgeoise Anise Koltz, récompensée du Goncourt de la poésie en 2018, la réalisatrice est par ailleurs la cousine du musicien français Matthieu Chedid, plus connu sous le nom de M, pour lequel elle a réalisé le clip de la chanson Mojo en 2012, tourné dans les rues de la capitale française.

" Il y a toujours eu cette double-culture au Luxembourg, poursuit-elle. Quand j'étais à l'école, je me rappelle que certains ne regardaient que la télé française, d'autres seulement la télé allemande. Aujourd'hui, j'ai l'impression qu'il y a une explosion des références, une tendance renforcée par le fait que les gens sont de plus en plus dans des consommations culturelles de niches, avec l'avènement d'Internet. On constate également une réappropriation par la culture des codes socio-culturels luxembourgeois, ce qui est positif pour éviter de voir disparaître la culture luxembourgeoise. L'enjeu est de trouver le bon équilibre dans ce pays dont la diversité et le côté multiculturel sont la force."

Rien d'étonnant donc à voir Beryl Koltz œuvrer désormais pour le rayonnement du pays: "Le Luxembourg est le pays de toutes les possibilités. Quand on a des idées, des envies, de l'énergie, c'est un pays où on peut faire beaucoup de choses et où on peut vite gagner de la confiance pour se retrouver rapidement l'homologue d'autres personnes dans d'autres pays, pour lesquelles le chemin a été plus long. Vu sa petite taille, le Luxembourg est un tremplin fantastique."

RETROUVEZ TOUS LES ÉPISODES DE FACE B SUR LA PLATEFORME RTLPLAY.LU

Qu'elles aient bercé notre enfance, qu'elles enchantent nos journées où qu'elles soient devenues des compagnes pour la vie, les chansons jalonnent notre existence.

La devise de Face B pourrait être: "Dis-moi ce que tu écoutes, je te dirai qui tu es".