La start-up Doroni Aerospace l'affirme, pour piloter sa nouvelle voiture volante, vous n'aurez besoin que d'un permis voiture valide et de 20 heures de formation.

Ils sont de plus en plus nombreux sur le créneau des eVTOL, les voitures volantes électrique à décollage et atterrissage verticaux. Le nouveau venu dans ce secteur, Doroni Aerospace, est basé à Miami en Floride. Et la start-up est bien décidée à démocratiser la voiture volante puisqu'elle annonce un modèle  "semi-autonome" conçu pour tous, ou presque.

Selonle PDG de Doroni, Doron Merdinger, son appareil sera intuitif et beaucoup plus facile à piloter qu'un hélicoptère ou un avion conventionnel. Il a déclaré que toute personne possédant un permis de conduire et une formation de 20 heures devrait pouvoir piloter le H1.

L’engin à deux places offre une capacité de 500 livres (227 kg), il dispose d'une autonomie de 95 kilomètres et d'une vitesse de pointe de 225 km/h. Mais sa vitesse de croisière est de 160km/h.

La batterie est conçue pour pouvoir être rechargée à 80 % en 20 minutes seulement. Le H1 est équipé de roues car il doit pouvoir entrer dans un garage. En cas de défaillance des systèmes, un parachute sera fourni, et un atterrissage brutal déclenchera des airbags.

La société a l'intention de certifier le véhicule comme un avion de sport léger. Pour obtenir une licence, un pilote devra suivre une formation de 20 heures.

Le H1 coûtera 195.000 dollars, l'entreprise Doroni a ouvert son carnet de précommande et n'accepte que 36 réservations pour la première année de production. Et ça marche, 22 H1 ont déjà été vendus en seulement quatre jours. Les livraisons de l'appareil devraient commencer en 2024.