Les Nations Unies et la startup OCEANIX Busan a dévoilé le premier projet concret ville flottante durable en Corée du Sud.

L'objectif est de fournir une technologie de pointe aux villes côtières
menacées par la montée des eaux et le réchauffement climatique.
Et le défi est de taille: deux personnes sur cinq dans le monde vivent à moins de 100 kilomètres de la côte, et 90 % des mégapoles mondiales sont vulnérables à la montée du niveau de la mer.

Les inondations détruiraient pour des milliards de dollars d'infrastructures et forceront des millions de réfugiés climatiques à quitter leurs maisons.

"Aujourd'hui c'est une étape cruciale pour toutes les villes côtières et les nations insulaires en première ligne sur le climat. Nous sommes sur la bonne voie pour livrer OCEANIX Busan et démontrer que l'infrastructure flottante peut créer de nouvelles terres pour les villes côtières à la recherche de solutions durables pour s'étendre sur l'océan, tout en
s'adapter à l'élévation du niveau de la mer", a déclaré le directeur général d'OCEANIX, M. Philippe Hofman.

OCEANIX, une entreprise basée à New York, a dirigé une équipe des meilleurs designers du monde, ingénieurs et experts en développement durable dans la conception d'un prototype à l'épreuve des inondations.

Le projet bénéficie du soutien du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), une branche de l’institution créée en 1978 et dont le but est de promouvoir des villes  "socialement et écologiquement soutenables".

URBANISME AQUATIQUE

Le quartier maritime modulable d'OCEANIX sera un prototype de ville durable et résiliente.
Le concept D'OCEANIX Busan peut être développé à grande échelle pour servir de fondation à de futurs projets résilients dans les zones côtières les plus vulnérables en première ligne du changement climatique.

Au total, la cité flottante s'étendra sur 6,27 hectares. Les plates-formes interconnectées pourra abriter 12.000 personnes. Les plates-formes interconnectées pourront accueillir une communauté de 12.000 personnes.

Chaque quartier est conçu pour servir un but précis - vivre, rechercher et se loger. Une Plateforme de vie pour les logements, les commerces de bouche et de première nécessité, une Plateforme de recherche qui abrite les scientifiques, biologistes marins et acteurs de l'économie verte et une Plateforme locative, axée sur l’éco-tourisme et l’agriculture.

Aucune construction ne dépasse les 5 étages et 25 mètres de haut.
Conçue pour une communauté de 12.000 résidents et visiteurs, il a le potentiel de s'agrandir pour accueillir plus de 100.000 personnes.

OCEANIX Busan dispose de six systèmes intégrés. Ces systèmes interconnectés généreront 100 % de l'énergie opérationnelle requise sur site grâce aux panneaux photovoltaïques en toiture. De même, chaque quartier traitera et réapprovisionnera son eau, réduira et recyclera ses ressources, et proposera une agriculture urbaine innovante.