La NASA collabore avec SpinLaunch, une société d’aérospatiale qui a conçu le A-33 Suborbital Mass Accelerator qui fonctionne comme un lance-pierre…

La technologie de cette Startup pourrait révolutionner les lancements de satellites. La NASA a signé un partenariat avec la firme SpinLaunch, qui développe un accélérateur révolutionnaire basé sur la force centrifuge. Une énorme centrifugeuse, plus grande que la statue de la liberté, capable d'envoyer des satellites dans l'espace. Cet accélérateur suborbital est conçu pour fonctionner à vitesse de 5.000 mp/h, soit plus de 8.000 km/h. Il sert principalement de banc d'essai pour le système de lancement orbital.

Le 22 octobre 2021, le premier lancement a propulsé avec succès une charge utile à des vitesses supersoniques et s'est terminé par la récupération du véhicule de vol réutilisable. Un objet de trois mètres de haut avait été propulsé à 10.000 mètres d'altitude, à une vitesse de plus de 8.000 km/h. Au cours de l'année 2022, le système effectuera des vols d'essai réguliers avec une variété de véhicules et de vitesses de lancement.

UNE FRONDE SPATIALE

L'accélérateur orbital de SpinLaunch lancera les satellites à l'aide d'un bras rotatif en fibre de carbone dans une chambre à vide en acier de plus de 900 m de diamètre. Ainsi, plus de 70% du carburant et des structures qui composent une fusée typique peuvent être économisés. Après être monté au-dessus de la stratosphère, un petit étage propulsif peu coûteux fournit la vitesse finale requise pour l'insertion et le positionnement orbitaux.

Grâce à cette approche unique, SpinLaunch offre une manière totalement nouvelle d'accéder à l'espace. Une approche beaucoup moins coûteuse et surtout écologiquement durable, offrant une véritable alternative aux fusées chères et polluantes.