Le constructeur suédois s'est allié avec une organisation de lutte contre le braconnage en Afrique pour développer une moto électrique 100% écolo pour traquer les braconniers le plus discrètement possible.

Malgré tous les moyens mis en œuvre pour enrayer le braconnage, le massacre de nombreuses espèces sauvages se poursuit à un rythme effréné en Afrique. Au point de faire craindre pour leur survie.

En étroite collaboration avec le Southern African Wildlife College, les ingénieurs du fabricant suédois Cake ont développé l'Electric Bush Bike. Une moto tout-terrain électrique silencieuse baptisée Kalk Ap qui permet aux rangers d'approcher les braconniers sans être détectés. Une invention qui ouvre la voie à des patrouilles anti-braconnage plus efficaces dans la région.

SILENCIEUSE ET ÉCOLOGIQUE

Pour éviter tout problème d'autonomie, le fabricant de batteries et d'éclairages à énergie solaire Goal Zero, fournira des solutions de recharge des motos électriques dans la brousse.

Chaque motard sera équipé d'un kit comprenant un panneau solaire et une station de charge portative qui lui permettront d'évoluer en totale autonomie le temps de sa mission.

Les motos traditionnelles à moteur à combustion nécessitent en effet des livraisons de carburant coûteuses, peu pratiques et non durables pour fournir les équipes de gardes forestiers qui travaillent au plus profond de la brousse africaine.

Ces livraisons, par camions diesel et même par hélicoptères, augmentent encore le coût des patrouilles anti-braconnage et causent encore plus de pollution dans ces zones sensibles.

Avec un poids de 34 kg, une autonomie de 3 heures, une vitesse maxi de près de 90 km/h, Kalk AP pourrait bien devenir le pire cauchemar des braconniers d’Afrique.