Luxaviation, le premier opérateur d'aviation d'affaires en Europe s'associe à la start-up allemande Lilium pour exploiter son taxi volant à 7 places, le Lilium Jet dès 2024.

C'est déjà demain! Les taxis volants devraient bientôt être une réalité dans nos villes. Luxaviation, le premier opérateur d'aviation d'affaires en Europe va apporter son expérience à la start-up allemande Lilium pour assurer une exploitation commerciale de son taxi volant dès 2024.
La jeune entreprise allemande Lilium est déjà bien avancée sur la mise au point de son prototype de taxi volant, le Lilium Jet, alors que les projets foisonnent dans le monde autour de cette technologie censée révolutionner le transport urbain.

Son taxi volant de sept places, équipé de 36 moteurs électriques au fonctionnement proche de réacteurs, affiche une autonomie de 300 kilomètres, une vitesse maximale de 280 km/h. Il se range dans une liste de plus en plus longue de eVTOL --electric Vertical Take-Off and Landing, des véhicules à décollage et atterrissage verticaux.

Dans un premier temps, l'engin servira pour effectuer des vols régionaux: "Aujourd'hui on est limité par les batteries ou les capacités d'emport en terme d'hydrogène et la stabilité", explique Christophe Lapierre de Luxaviation. De sorte qu'"on va d'abord être sur des distances courtes jusqu'à 250-300 km mais davantage sur des distances entre 100 et 150 km. Ce qui va être typiquement les destinations principales dans un premier temps"

START-UP ET GÉANTS DE L'AVIATION SUR LE COUP

Jeune entreprise allemande, Lilium figure parmi les dizaines d'entreprises - allant de start-up à des géants mondiaux comme Boeing et Airbus - qui planchent sur des taxis volants, dont la mise en circulation est freinée pour l'instant par les réglementations rigoureuses, des interrogations sur la sécurité et les réticences du public.

Un prototype de Boeing a réussi un premier essai en vol fin janvier, tandis que son concurrent européen a présenté le "CityAirbus" récemment.

De ce nouveau partenariat, Luxaviation Group apporte plus de 60 ans d'expérience dans l'exploitation de services passagers avec des centaines d'avions sous gestion et 10 certificats de transporteur aérien à travers l'Europe.

S'appuyant sur les antécédents du groupe Luxaviation, notamment l'obtention de la première approbation AOC de l'Agence de la sécurité aérienne de l'Union européenne pour un opérateur d'avions d'affaires, les deux parties prévoient que le groupe Luxaviation deviendra responsable de certaines parties des opérations aériennes développées par Lilium.

Cela comprend l'obtention des autorisations et licences nécessaires et la gestion des pilotes, qui seront formés selon un concept de qualification de type développé par Lufthansa Aviation Training, un autre partenaire de Lilium.

Le marché des taxis volants est très porteur à terme, même s'il est encore semé d'obstacles. En 2035, ce marché devrait concerner 60 à 90 villes dans le monde. Il devrait aussi représenter plus de 35 milliards de dollars et 40.000 à 60.000 véhicules volants  électriques, estime le cabinet de conseil Oliver Wyman dans une étude.

Ce n'est qu'une question de temps, même si le plus difficile ne sera probablement pas la technologie ou la certification des appareils, mais l'acceptation sociale de voler dans des taxis sans pilote.