Que s'est-il passé de positif en ce mois de juillet? Voici un top 5 des nouvelles qui vous donneront le sourire pour bien finir le mois et la semaine!

LA POPULATION DE TIGRES A AUGMENTÉ DE 40% 

D'après le nouveau rapport de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), il y a eu une augmentation parmi la population de tigres. Le dernier recensement comptabilise entre 3.726 et 5.578 tigres, donc 40% de plus qu'en 2015. D'après l'IUCN cette augmentation est notamment due à des améliorations en matière de surveillance, ce qui veut dire qu'il y a en fait plus de tigres que ce qu'ils pensaient auparavant.

Néanmoins, la population semble également se stabiliser voire même augmenter suite à des efforts de conservation renforcés. Le Dr Jon Paul Rodriguez, président de la commission de la survie des espèces de l'IUCN, a déclaré que "le rétablissement de la population de tigres nous montre qu'il est possible de résoudre des problèmes complexes de conservation".

RTL

© Unsplash

UN VILLAGE PLANTE DES MILLIERS DE FLEURS POUR LUTTER CONTRE LES EXCÈS DE VITESSE

Un village lutte contre les excès de vitesse en plantant des milliers de fleurs. En effet, ils ont constaté que les chauffeurs ralentissaient lorsqu'ils passaient à côté de prairies de fleurs sauvages afin de les admirer. Le village de Long Newnton à Gloucester rencontrait un problème: presque tous les conducteurs qui traversaient la zone dépassaient les limites de vitesse et rien n'y faisait, ni la limite de 30km/h ni les panneaux de signalisation.

Le village a d'abord planté des fleurs le long de la route pendant la pandémie afin d'améliorer la biodiversité. Mais ils ont très vite remarqué que ces fleurs sauvages incitaient les chauffeurs à ralentir lorsqu'ils passaient par la zone en question.

Ainsi, le village compte désormais sur son paysage fleuri pour faire respecter les limitations de vitesse et pour cela il fait payer ses fleurs grâce à un financement participatif au sein du village.

RTL

PLUS DE 800 ARBRES VONT ÊTRE PLANTÉS EN CHARENTE-MARITIME

Afin de créer une nouvelle "zone de biodiversité", 834 arbres de 36 espèces différentes vont être plantés sur une parcelle de 1 hectare dans la commune de Landrais cet hiver. Le but est de créer une forêt naturelle qui sera protégée pour les 99 années à venir par le biais d'une obligation réelle environnementale (ORE).

C'est le fondateur de l'entreprise Créateur de forêt, Baptiste Trény, qui est à l'origine du projet. Il a annoncé avoir récolté environ 50.000 euros et pouvoir planter près de 834 arbres.

Une belle initiative donc, surtout à l'heure où les feux de forêts se font nombreux.

RTL

© Unsplash

IL SE LAISSE POUSSER LES CHEVEUX POUR OFFRIR UNE PERRUQUE À SA MÈRE MALADE

Lorsque sa mère a perdu ses cheveux suite à une tumeur bénigne du cerveau, Matt Shaha a décidé de laisser pousser ses cheveux avant de les couper pour lui en faire une perruque.

En effet, suite à des séances de radiothérapie, Mélanie Shaha, la maman de Matt, a perdu ses cheveux, ce qui a été très difficile à vivre pour elle. Son fils a d'abord émis l'idée en rigolant de lui offrir une perruque à partir de ses cheveux. Mais il s'est vite rendu compte que c'était la solution idéale pour sa mère et que ce serait un merveilleux cadeau.

Après avoir atteint 30cm de longueur, Matt a coupé ses cheveux et les a envoyés à l'entreprise Compassionate Creations qui a confectionné puis livré la perruque à Mélanie.

RTL

DES EMPREINTES D'IL Y A 100 MILLIONS D'ANNÉES RETROUVÉES DANS UN RESTAURANT EN CHINE

Les empreintes ont été retrouvées dans un restaurant à Leshan dans la province de Sichuan. L'établissement avait été bâti au-dessus de terres agricoles où les empreintes avaient été enfouies sous le sol. Elles appartenaient à des sauropodes - des dinosaures géants au long cou comme des brontosaures.

Le propriétaire du restaurant a fermé son établissement le temps que les recherches soient conduites.

RTL

© Pixabay