Que s'est-il passé de bien cette semaine? Voici un nouveau top 5 des bonnes nouvelles.

LA FIN DE LA PUB' DANS LA BOÎTE AUX LETTRES

La distribution de publicités va avoir un nouveau cadre législatif au Luxembourg. Plutôt que d'apposer un autocollant "pas de publicité", la norme sera de ne pas en recevoir du tout. "Jusqu'à présent, il fallait s'opposer à la publicité, qui atterrit souvent par kilos dans la boîte. À l'avenir, seuls ceux qui le veulent effectivement, recevront encore des publicités sur papier", explique la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg.

MOINS DE GAZ À EFFET DE SERRE ÉMIS EN EUROPE

Selon Eurostat, les rejets de gaz à effet de serre ont baissé de 24% entre 2008 et 2020 en Europe. Les secteurs de l'énergie (électricité, gaz et air conditionné), les ménages et l'industrie sont les trois plus gros émetteurs mais ont tous connu des baisses d'émissions.

LA FIN DE LA DISCRIMINATION AU DON DU SANG

Mi-mars, le don du sang sera ouvert sans conditions aux homosexuels en France. Le gouvernement a décidé d'abandonner toute référence dans les critères de don à l'orientation sexuelle pour mettre fin à une "discrimination", a annoncé mardi le ministère de la Santé.

PLUS DE TAXES SUR LES VOITURES DE FONCTION QUI POLLUENT

La loi sur les voitures de fonction va évoluer au Luxembourg. À partir de 2023, le calcul du taux de l'avantage en nature sera fonction du type de motorisation et des émissions.

Pour la majorité des véhicules dont les émissions de CO2 sont supérieures à 80 g/km, le taux augmente de +0,2%. Le taux maximum de 1,8% s'appliquera à partir d’émissions supérieures à 130 g/km.

Pour les voitures à zéro émission, le taux restera à 0,5%, mais une petite différence sera faite en fonction de la quantité d'électricité consommée: "Le taux sera maintenu à 0,5% pour [les véhicules] qui ne dépassent pas 18 kWh/100km. Pour ceux qui consomment davantage, un taux de 0,6% sera appliqué."

PLUS DE POUVOIR D'ACHAT AU LUXEMBOURG?

Le Premier ministre Xavier Bettel a estimé que les réformes de son gouvernement avait fait gagner des milliers d'euros aux ménages du Luxembourg et aux frontaliers.

En additionnant plusieurs mesures directes - comme l'index, la hausse de 100€ sur le salaire social minimum, l'indexation toute récente des allocations familiales - et d'autres indirectes - la gratuité des transports, celle à venir de la cantine - voici les gains estimés par le Premier ministre:

  • pour un célibataire au salaire social minimum: +4.190€
  • pour un parent isolé, au salaire minimum, avec un enfant: +6.350€
  • pour une famille avec deux enfants et 5.000€ de revenus: +7.660€