Les circonstances exactes ne sont pas encore connues. Un ouvrier avait signalé, quelques heures avant l'effondrement, que du plâtre était tombé de l'infrastructure. Quant au poids lourd, il s'agissait d'un convoi exceptionnel, "d'un poids considérable et autorisé par la province de Lecco", selon le gestionnaire des routes Anas. Une enquête a été ouverte par le ministère public.