Ok, conduire une voiture avec une boîte automatique est plus simple, mais cela n'empêche pas certains de mal utiliser les modes P, R, N et D. Voici trois erreurs à ne SURTOUT pas reproduire.

Fini l'époque où la boîte automatique était réservée à quelques privilégiés. Désormais, ces boîtes qui passent les vitesses à votre place sont partout, même sur les petites citadines. Certes, cette option a un prix, mais il n'est plus si élevé. Et surtout, cette boîte se révèle très confortable à l'usage (spéciale dédicace à ceux qui passent leur vie dans les bouchons).

Mais attention à ne pas malmener cette boîte automatique. Car elle a besoin d'être respectée, sinon, elle se fâche... et ça casse. Voici quelques rappels pour éviter les mauvaises surprises.

1. NE PASSEZ PAS LA MARCHE ARRIÈRE (R) TROP VITE

Dans un parking ou lors d'un demi-tour, on peut être tenté de gagner du temps sur une marche arrière, et l'enclencher alors que le véhicule avance encore.

Et pourtant, quelle mauvaise idée! Cette manipulation forcée pour arrêter le véhicule créée en effet des contraintes non pas sur les freins, mais sur la boite de vitesse elle-même. Et plus votre vitesse sera élevée, plus les dommages risquent d'être gratinés et de s'accumuler... jusqu'à la casse.

RTL

Ça, c'est l'intérieur d'une boite automatique (de Lexus IS). Vous n'avez pas vraiment envie de sortir votre portefeuille pour remplacer cette belle mécanique, n'est-ce pas? / © Wikipedia / Par Hatsukari715

Alors tant pis si vous avez l'air d'un vieux pépère, prenez le temps d'arrêter le véhicule avant de passer la marche arrière. Ou sinon faudra pas pleurer devant la facture du garagiste.

2. LE MODE PARKING (P), C'EST SEULEMENT À L'ARRÊT

Cette erreur est moins courante, mais il faut quand même le rappeler: le mode Parking (P), on l'enclenche seulement à l'arrêt complet.

Car comme pour la marche arrière, l'actionner trop tôt, lorsque votre véhicule est encore en mouvement, va potentiellement endommager votre boîte de vitesse. Ce mode (P) n'est pas censé stopper un véhicule mais bien l’immobiliser une fois qu'il est à l’arrêt.

RTL

Certains font l'erreur de reproduire avec leur boîte automatique des comportements qu'ils avaient avec une boîte manuelle. Grosse erreur. / © Pixabay

Profitons-en pour rappeler une autre évidence: ne laissez jamais votre véhicule en mode Drive (D) lorsque vous le quittez, même pour quelques secondes. Car en mode (D), votre véhicule risque d'avancer tout seul, même si la pédale d’accélération est à peine effleurée, ou que le véhicule est dans une pente. Dès que vous sortez de votre véhicule, c'est mode (P) et puis c'est tout.

3. LE MODE NEUTRE (N) EN ROULANT, FAUSSE BONNE IDÉE

Peut-être que votre tonton préféré affirme que le mode neutre, c'est génial dans les descentes, car ça permet de réaliser des économies.

Vous feriez mieux de ne pas l'écouter, votre tonton. Certes, la position neutre, qui est l’équivalent du point mort sur une boite manuelle, signifie que vous êtes en roue libre. La voiture n'est donc plus retenue par le moteur.

Cependant, vous ne risquez pas d'économiser beaucoup en faisant cela. Et puis est-ce que les quelques centimes gagnés valent le risque encouru? Car évidemment, faire cela vous fait perdre en réactivité. Imaginons par exemple que vous deviez accélérer brusquement alors que vous êtes en mode (N): le temps de passer au mode (D), vous perdez déjà un temps précieux. Même chose si vous devez freiner, vous perdez l'avantage du frein moteur, surtout dans une descente.

Enfin, en repassant en mode (D) alors que votre voiture file en roues libres, vous risquez une fois encore d'imposer des contraintes sur la mécanique. Car un changement de vitesse doit se faire selon une progression normale et à des moments précis. Passer subitement du mode neutre à la 4 ou 5ème vitesse d'un coup demandera un effort accru à la mécanique, surtout si le moteur est couplé avec la mauvaise vitesse, ce qui peut arriver avec certaines boîtes de vitesse moins performantes. Bref, le jeu n'en vaut vraiment pas la chandelle!