Le géant américain du streaming Netflix a annoncé mercredi avoir doublé ses investissements au Royaume-Uni à 1 milliard de dollars en 2020, malgré les perturbations liées à la pandémie.

Les dépenses de Netflix dans les films et séries sur le sol britannique ont bondi alors qu'elles n'étaient que de 500 millions de dollars en 2019, selon un porte-parole du groupe, confirmant des informations du quotidien The Guardian.

Au total, 50 programmes ont été financés par Netflix cette année, comme la célèbre série The Crown sur la famille royale britannique, et ce malgré les perturbations engendrées par la pandémie.

La crise sanitaire a contraint à un arrêt des tournages pendant le confinement du printemps.

Ils ont pu reprendre par la suite au prix de conditions sanitaires strictes, alors même que la demande est en plein boom compte tenu du temps plus important passé la maison du fait de la pandémie.

"Le Royaume-Uni est un marché incroyablement important pour Netlix et nous sommes fiers d'augmenter nos investissements", selon le porte-parole.

"+The Crown+, +Sex Education+ et +The Witcher+ figurent parmi les productions britanniques qui seront regardés dans le monde entier", ajoute-t-il.

Netflix s'est engagé sur plusieurs années au Royaume-Uni via un accord conclu avec les studios de Shepperton à l'ouest de Londres, qui ont accueilli notamment le tournage du film "The Old Guard" avec Charlize Theron.

Selon The Guardian, le Royaume-Uni est le centre de productions le plus important après les Etats-Unis pour Netflix qui devrait avoir dépensé 17 milliards de dollars cette année dans le monde pour ses programmes.

Au total et au-delà de Netflix, les dépenses dans les productions de films, dont le nouveau James Bond "Mourir peut attendre" et séries au Royaume-Uni s'étaient élevés à 3,7 milliards de livres en 2019, selon les derniers chiffres disponibles de l'association du secteur britannique.

Sur ce montant, 2 milliards de livres ont financé des films et 1,7 milliard des séries, la grande majorité par les géants Netflix, Amazon et Disney.