L'application TikTok, prisée des adolescents pour ses formats vidéo courts et ludiques, a annoncé vendredi l'installation d'un centre régional en Europe, localisé à Dublin.

Baptisé "centre de sécurité et de protection des données", le site de Dublin sera l'un des trois "hubs régionaux" de l'application d'origine chinoise, après San Francisco (États-Unis) et Singapour.

Dirigé par l'ancien cadre de Google et Facebook Cormac Keenan, il doit permettre à la plate-forme sociale de renforcer ses "politiques, technologies et stratégies de modération tout en veillant à ce que celles-ci soient adaptées à la culture et au contexte local", selon un communiqué.

En Europe, TikTok possède des bureaux à Paris, Londres, Berlin et Dublin, et emploie aujourd'hui environ 300 personnes, a précisé la société à l'AFP. D'ici à la fin de l'année, la société veut atteindre 1.000 personnes dont une centaine à Dublin.

Selon les données de la société d'analyse du secteur App Annie, TikTok était la 4e application (hors jeux) la plus téléchargée dans le monde en 2019, devant Instagram (Facebook) et derrière les trois autres applications du réseau social californien. En France, elle apparaît à la 10e place du classement.

TikTok appartient à la start-up chinoise ByteDance, qui a également lancé un moteur de recherche et tente désormais de se tailler une part du gâteau des revenus publicitaires en ligne.