Kanye West a clôturé la Fashion Week de Paris en bonne et due forme, ce lundi.

Alors que le rappeur a accepté de défiler dans la boue pour Balenciaga, dont son ex-compagne Kim Kardashian est l'égérie, il a organisé son propre défilé en parallèle de l'événement officiel.

Une action décalée pour présenter sa nouvelle collection parmi laquelle un tee-shirt qui depuis fait beaucoup de bruit... Un tee-shirt "White Lives Matter", qui fait évidemment écho au mouvement "Black Lives Matter", mouvement au sein duquel des milliers d'Américains se battent contre l'injustice sociale et pour l'égalité de toutes les populations.

Simple provocation ou réelle conviction? Dans les deux cas, ce slogan fait scandale et c'est la journaliste pour le magazine de mode Vogue Gabriella Karefa-Johnson, assise au premier rang du défilé secret, qui a en premier montré du doigt ce slogan sur Instagram. Elle-même de couleur noire, la journaliste s'est montrée particulièrement choquée et a dénoncé des tee-shirts d' "une pure violence". "Il n'y a pas d'excuse, il n'y a pas d'art ici", a-t-elle écrit en story sur Instagram.

"Quand j'ai dit la guerre, ça voulait dire la guerre"

Sans attendre, Kanye West a riposté sur les réseaux sociaux en postant des photos de Gabriella Karefa-Jonhson ce mardi 4 octobre en affirmant qu'elle n'était pas une "bonne personne pour la mode". Pris dans un élan de haine, il a ensuite posté sur Instagram un simple post "WHEN I SAID WAR, I MEANT WAR", que l'on pourrait traduire par "Quand j'ai dit la guerre, ça voulait dire la guerre"; un message peu rassurant, donc.

Et il n'y a pas qu'envers la journaliste que YE avoir une certaine rancœur: il a également posté des textes assassins sur Bernard Arnault et LVMH, dont le sens reste encore flou aujourd'hui...

"Gabby est ma soeur"

Jusqu'à ce qu'il se ravise. Sur son compte Instagram, il a à nouveau posté une photo de la journaliste de Vogue mais avec un message bien plus sympathique cette fois-ci. D'après le texte accompagnant la photo, il aurait rencontré Gabriella Karefa-Johnson et des excuses auraient été présentées. "Gabby est ma sœur", commence-t-il. "Nous sommes allés diner chez Fredie (…)Nous nous sommes excusés l’un à l’autre et nous avons partagé nos expériences respectives de nos luttes pour se faire acceptés dans un monde qui n’est pas le nôtre", poursuit-il. "Elle n’était pas d’accord, je n’étais pas d’accord, nous n’étions pas d’accord, mais au final nous aimons au moins tous les Fredie et la mode."

Cette publication est suivie d'une capture d'écran d'un message de la styliste Mowalola Ogunlesi qui conseille à Kanye West de ne pas insulter la journaliste. C'est à ne plus rien y comprendre...