La reine Elizabeth II, 96 ans, a fait une apparition surprise lundi à Edimbourg en Ecosse, dans le cadre d'une semaine traditionnelle d'événements royaux prévus avec plusieurs membres de sa famille.

Souriante, en tenue bleu tendre et s'appuyant sur une canne, la souveraine, qui a depuis des mois des problèmes de mobilité, a assisté au palais d'Holyroodhouse à la cérémonie traditionnelle "de remise des clés" de la ville, pendant laquelle elle est accueillie dans son "ancien et héréditaire royaume d'Ecosse". La tradition veut qu'elle restitue ensuite les clés au lord provost (équivalent du maire) chargé d'assurer la sécurité de la population locale.

La reine à la silhouette frêle était accompagnée de son fils Edward et de l'épouse de ce dernier, Sophie.

Elle doit également participer mardi à un défilé militaire dans les jardins du palais d'Holyroodhouse, selon Buckingham palace.

Ses déplacements et ses apparitions publiques sont devenus très rares ces derniers mois, annoncés très souvent à la dernière minute.

Sa précédente apparition remontait au 22 juin, quand elle avait rencontré au château de Windsor, où elle réside désormais, la gouverneure de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.

Les Britanniques ont célébré quatre jours durant début juin ses 70 ans de règne. Elle était apparue trois fois au balcon de Buckingham Palace.

A l'occasion de ce jubilé de platine, Elizabeth II, qui est le monarque le plus âgé du monde en exercice, avait réaffirmé son intention de continuer à servir ses sujets "au mieux de (ses) capacités, soutenue par (sa) famille".

Elle se fait de plus en plus souvent représenter par le prince Charles, 73 ans, héritier de la couronne, qui participera aussi à divers engagements cette semaine en Ecosse, dans le cadre de cette semaine d'Holyrood.