Des années après l'achat de son château dans le sud de la France, Brad Pitt avoue avoir été victime d'un escroc qui a fait croire à la star qu'un trésor se cachait sur sa propriété.

Alors que de nombreuses années se sont écoulées depuis qu'il a acheté son château dans le sud de la France, Brad Pitt a révélé avoir dupé par un escroc qui lui a vendu une fable pour lui vendre son équipement de radars.

En effet, celui-ci a raconté à l'acteur qu'il existait un trésor sur le terrain du château de Miraval. En 2008, la vedette s'était porté acquéreur de cette demeure - alors qu'il était encore marié à Angelina Jolie - mais est vite tombé de haut.

Alors qu'il avait hâte d'emménager dans ce château du XVIIème siècle dont le terrain compte 500 hectares, un individu a persuadé l'acteur qu'un trésor remontant aux Croisades et valant plus de 10 millions de dollars était dissimulé dans son enceinte. Ravi, Brad Pitt a alors dépensé une fortune dans son équipement radar.

UN TRÉSOR INTROUVABLE

"Ça m’a obsédé" a confié Brad Pitt à GQ. "Pendant près d’un an, je ne pensais à rien d’autre qu’à ça, rien que pour l’excitation que ça me procurait. Peut-être que c’était lié à la région où j’ai grandi, car dans les Monts Ozark, il y avait toujours plein d’histoires concernant des caches d’or secrètes."

Mais après plusieurs mois de fouilles, l'acteur est resté les mains vides et a dû en conclure qu'il avait été victime d'un escroc qui voulait juste trouver un moyen simple de lui vendre son produit.

"L’expérience était un peu ridicule, mais la chasse en elle-même était excitante" a ajouté la star.

Mais l'achat du chateau de Miraval risque de faire couler encore beaucoup d'encre. L'ancien couple vedette de Hollywood avait acquis le domaine en 2008. Angelina Jolie et Brad Pitt s'y étaient mariés en 2014, après des années de vie en couple, avant d'engager une procédure de divorce en 2016 qui traîne depuis dans de longues batailles judiciaires. Dernier épisode en date,  Brad Pitt a accusé son ex-épouse Angelina Jolie d'avoir eu à son encontre des "intentions malfaisantes" lorsqu'elle a vendu à un oligarque russe ses parts dans leur domaine viticole du sud de la France, auquel elle savait que l'acteur était très attaché.

Ces accusations sont formulées par Brad Pitt dans de nouveaux documents judiciaires récemment joints à la plainte au civil que la star a déposée auprès d'un tribunal de Los Angeles en début d'année.