La petite sœur de Britney Spears sortira prochainement un livre autobiographique intitulé "Things I Should Have Said" – comprenez "Les choses que j’aurais dû dire".

Le site médiatique TMZ est parvenu à se procurer quelques extraits et, d’après lui, la jeune femme y fait des révélations chocs à propos de ses parents…

Britney Spears n’est visiblement pas la seule à avoir souffert de l’autorité parentale. Jamie Lynn Spears écrit en effet avoir été forcée d’avorter par ses parents lorsqu’elle avait 16 ans. Les faits remontent à 2007, la sœur de Britney était enceinte de son petit-ami de l’époque Casey Aldridge.

Lorsque ses parents ont appris qu’elle attendait un bébé, ils ont tout fait pour qu’elle interrompt cette grossesse. "Ils sont venus dans ma chambre pour me convaincre qu'à mon âge, avoir un enfant serait une très mauvaise idée", écrit l’actrice aujourd’hui âgée de 30 ans.

Toujours selon les extraits obtenus de TMZ, Jamie Lynn Spears poursuit : "Ça va détruire ta carrière. Tu es trop jeune, tu ne sais pas ce que tu fais. Il y a des médicaments que tu peux prendre, on peut t'aider à régler ce problème... Je connais un médecin".

Elle a décidé de ne pas céder à la pression et de garder l’enfant. Mais son père, Jamie Spears, ne serait pas arrêté là : l’actrice affirme en effet qu’il lui aurait suggéré de faire adopter le bébé.

Ce qu’elle a refusé. Alors que l’actrice souhaitait pouvoir se confier et parler avec sa grande sœur au moment de cette étape importante, Jamie Lynn Spears raconte qu’elle n’avait pas le droit de lui dire.

"J'avais besoin d'elle plus que jamais et elle ne pouvait pas m'aider alors que j'étais si vulnérable. Je ressens toujours aujourd'hui énormément de peine de ne pas avoir pu dire moi-même à ma sœur que j'étais enceinte", a-t-elle indiqué.