Malheureusement pour elle, un habitant avait filmé la scène avant de publier la vidéo afin de dénoncer cet acte inexcusable.

Susanna Ohlen, journaliste en Allemagne, est au coeur d'une vive polémique. Alors que le pays a été touché par de violentes intempéries, la jeune femme s'est rendue sur place afin de constater les dégâts. Elle a ensuite rapporté les images sur ses réseaux sociaux, appelant la population à venir en aide aux sinistrés.

Sur ces vidéos, Susanna Ohlen apparaît couverte de boue. On imagine ainsi facilement que la journaliste a activement participé au déblayage, n'hésitant pas à se salir pour apporter son aide. Mais il n'en est rien. En effet, une vidéo prise par un habitant et publiée sur les réseaux sociaux montre l'envers du décor. Sur celle-ci, on aperçoit Susanna Ohlen se couvrir volontairement de boue avant de se filmer. Une véritable mise en scène dénoncée immédiatement par l'auteur de la vidéo.

Rapidement, cette information a été relayée. Nombreux sont ceux qui se sont offusqué de l'attitude de la journaliste de RTL en Allemagne. A tel point que sa direction en a pris connaissance et a pris une décision radicale. Face à ce bad buzz, la chaîne a suspendu sa présentatrice. "L’approche de notre journaliste contredit clairement les principes journalistiques et nos propres normes. Nous l’avons donc suspendue immédiatement lundi après en avoir pris connaissance", écrit-elle sur Twitter.

De son côté, Susanna Ohlen a publié un message d'excuses sur son compte Instagram. "J'ai fait une grave erreur lundi dans la zone d'inondation. Après avoir déjà aidé à titre privé dans la région les jours précédents, j'avais honte de me tenir devant la caméra, devant les autres travailleurs humanitaires, ce matin-là, dans des vêtements propres. Par conséquent, j'ai étalé de la boue sur mes vêtements sans y réfléchir à deux fois. Cela n'aurait jamais dû m'arriver en tant que journaliste. En tant que personne qui ressent la souffrance de tous ceux qui sont touchés, cela m'est arrivé. Je vous demande de me pardonner", écrit-elle.

Le bilan des inondations dévastatrices a grimpé à 169 morts en Allemagne, ont indiqué les services de secours, portant au total à au moins 200 le nombre de décès dans ces intempéries dans l'ouest de l'Europe. Dans le seul État régional allemand de Rhénanie-Palatinat, elles ont causé la mort de 121 personnes, contre 117 dans le bilan précédent, selon Aaron Klein, porte-parole des équipes de secours techniques.