La capsule transportant les quatre passagers, propulsée par le lanceur New Shepard, s'est envolée depuis un site isolé dans le désert occidental du Texas.

Aux côtés de Jeff Bezos à bord de ce vol entièrement autonome figuraient son frère Mark, la pionnière de l'aviation Wally Funk, 82 ans, et le premier client payant de Blue Origin, un Néerlandais de 18 ans, Oliver Daemen, qui sont devenus respectivement l'astronaute la plus âgée et le plus jeune de l'Histoire.

A leur sortie, les passagers ont été accueillis par des cris de joie des équipes de Blue Origin. Jeff Bezos arborait un chapeau de cow-boy. L'homme le plus riche du monde a ensuite tenu un discours comme si on venait de lui remettre un prix.

Avant de décrire son expérience à plus de 100 kilomètres de hauteur au dessus de la terre, Jeff Bezos a également tenu à remercier tous les clients ainsi que les employés d'Amazon, car "c'est vous les gars qui avez payé pour ça". Des remerciements qui ne passent pas vraiment, surtout pour les salariés du groupe qui travaillent dans des conditions parfois lamentables et très souvent pour un salaire très limité. Les réactions furent nombreuses sur les réseaux sociaux ainsi que dans la presse, de nombreuses personnes jugeant ces propos "irrespectueux".

RTL

Autre petite accroche, son bilan "environnemental" qui n'a pas non plus été apprécié par tout le monde: "la terre est une petite chose fragile et quand nous évoluons sur cette planète, nous faisons des dégâts", a affirmé Jeff Bezos. "C'est une chose de le reconnaître mais c'est autre chose que de voir de vos propres yeux à quel point elle est vraiment fragile."

Blue Origin prévoit deux autres lancements cette année et "beaucoup d'autres" dès 2022, malgré le prix élevé du billet pour cet aller-retour express. "On approche déjà des 100 millions de dollars de ventes (de billets) et la demande est très forte", a dit Jeff Bezos.

Ces onéreuses expéditions attirent aussi les critiques, dans un contexte de catastrophes climatiques répétées et de pandémie de coronavirus.

"Le Covid-19 a apporté la douleur, la souffrance et la mort aux Américains. Et on devrait prêter attention aux milliardaires qui voyagent à la bordure de l'espace?", a ainsi questionné l'élu démocrate Hakeem Jeffries.