Dans une interview accordée à Paris Match, l'actrice Anne Parillaud a confié avoir été victime d'inceste, de même que ses sœurs, lorsqu'elle était enfant. Elle accuse son père d'être l'auteur de sévices.

Le sujet est évoqué dans son livre, Les abusés, sorti ce jeudi 22 avril. Ce n'est pas une autobiographie mais elle explique avoir des points de similitude avec l'héroïne.

"Abusée, je l'ai très certainement été mais, pour me protéger, j'ai choisi de rester dans le déni total. On appelle ça la mémoire traumatique. Dans le roman, certaines choses sont sorties inconsciemment, dans la réalité je ne me souviens de rien. Je suis obligée de passer par la fiction pour tenter de libérer ce qui est enfoui", révèle-t-elle à Paris Match.

Elle explique encore que c'est lors du décès de son père que son envie d'écrire est apparue.

"J'ai commencé à écrire le lendemain de son enterrement. Je crois que je n'aurais jamais pu le faire de son vivant. Je pensais savoir exactement ce que j'allais raconter mais mon inconscient en a décidé autrement", déclare encore l'actrice.

Anne Parillaud évoque également sa mère, qui aurait refusé d'y croire. "Elle a répondu qu'elle n'avait rien vu. A ce moment-là, je lui ai demandé si elle pensait que c'était possible. Elle a nié, ce qui ne m'a pas aidée. Peut-être ne pouvait-elle pas imaginer le pire ou peut-être se protégeait-elle", confie-t-elle enfin.