La star des Brooklyn Nets Kyrie Irving a acheté une maison à la famille de George Floyd, cet homme noir mort par asphyxie après son interpellation en mai 2020 à Minneapolis, a affirmé l'ancien basketteur NBA Stephen Jackson, un proche de la victime.

S'exprimant dans le podcast "The Rematch", Jackson, champion NBA avec San Antonio en 2003, a expliqué qu'il continuait à prendre soin de la famille de celui qu'il appelle son "frère", huit mois après son décès tragique.

Cette famille "reçoit beaucoup d'amour. Pas seulement de nous mais des personnes du monde entier. Beaucoup de mes amis l'ont également aidée. Kyrie Irving leur a acheté une maison, le rappeur/producteur Lil Wayne leur a acheté une Mercedes et la chanteuse Barbara Streisand leur a offert des actions de Disney…", a-t-il dit.

Selon ESPN, le meneur des Nets leur a donné l'argent nécessaire à cette acquisition il y a cinq ou six mois.

Le 25 mai 2020, George Floyd, 46 ans, décéda après son interpellation au cours de laquelle le policier Derek Chauvin était resté agenouillé pendant plus de huit minutes sur son cou.

Son calvaire, filmé et mis en ligne par une passante, a suscité une émotion bien au-delà des frontières américaines et conduit des millions de personnes à descendre dans les rues du pays pour réclamer des réformes de la police et la fin des violences raciales.

De nombreuses stars de la NBA ainsi que d'autres sportifs avaient exprimé leur colère et Irving s'était opposé à la reprise imminente de la saison, interrompue par le coronavirus, estimant que l'heure était au combat contre l'injustice raciale et non au basket. Un appel non suivi par ses pairs.

Le joueur de 28 ans a manqué les sept derniers matches de Brooklyn, invoquant des raisons personnelles auxquelles s'est ajoutée une quarantaine pour violation des protocoles anti-Covid, pour avoir participé à une fête non masqué, sanction financière en prime.

Le mystère autour de son absence demeure cependant, certains médias ayant avancé qu'il a été affecté par l'absence de poursuites judiciaires, décidée par un juge il y a deux semaines, à l'endroit du policier qui avait tiré plusieurs balles dans le dos de Jacob Blake à Kenosha (Wisconsin) fin août 2020.

Cet autre drame avait également secoué le pays, motivant notamment le boycott historique de matches en NBA à l'initiative des Milwaukee Bucks. Un mouvement suivi dans d'autres sports: baseball, football, tennis.