Le prince William a salué le lancement par la BBC d'une enquête indépendante sur la manière dont l'un de ses journalistes, accusé d'avoir falsifié des documents, avait obtenu en 1995 un entretien intime et fracassant avec sa mère, la princesse Diana.

"Cette enquête indépendante est un pas dans la bonne direction", a commenté le prince, deuxième dans l'ordre de succession au trône britannique, mercredi soir.

"Cela devrait aider à établir la vérité derrière les actions qui ont mené à l'interview de Panorama et aux décisions prises par ceux qui étaient à la BBC à l'époque", a-t-il ajouté.

L'interview réalisée pour l'émission Panorama et regardée par près de 23 millions de Britanniques, avait fait l'effet d'une bombe: la princesse, décédée deux ans plus tard dans un accident de voiture à Paris, y affirmait qu'il y avait "trois personnes" dans son mariage - en référence à la relation que Charles entretenait avec Camilla Parker Bowles - et reconnaissait avoir elle-même une liaison.

La BBC a annoncé mercredi que son conseil d'administration avait chargé un ancien juge de la Cour Suprême, John Dyson, de diriger l'enquête sur les circonstances ayant entouré l'entretien.

Le frère de Diana, Charles Spencer, accuse le journaliste Martin Bashir d'avoir falsifié des documents pour l'obtenir. Il affirme que M. Bashir lui avait montré des relevés de compte - qui se sont avérés faux - prouvant que les services de sécurité payaient deux personnes à la Cour pour espionner sa sœur.

"Si je n'avais pas vu ces relevés, je n'aurais jamais présenté Bashir à ma sœur", a-t-il écrit dans une lettre à la BBC, en demandant des excuses pour ces méthodes "malhonnêtes".

L'enquête se penchera sur la conduite de Martin Bashir, peu connu à l'époque mais propulsé par ce scoop vers une carrière internationale, et examinera "les supposés relevés de comptes" dont parle M. Spencer. Elle s'intéressera aussi de près à ce que la BBC savait, et si l'institution avait sciemment protégé son journaliste.

Le couple s'était séparé en 1992, avant de divorcer en 1996. Le prince Charles, héritier de la couronne, avait ensuite épousé Camilla, lors d'une discrète cérémonie civile en 2005.