La princesse Mako du Japon a une nouvelle fois reporté son mariage. C'est ce qui a été communiqué ce week-end par le palais impérial du Japon. Elle sera déchue de son titre une fois mariée.

La jeune femme qui sera déchue de son statut royal lorsqu'elle épousera son petit ami "roturier'' a fait cette annonce assez inattendue. Les noces devaient avoir lieu en 2020.

Lors de l'annonce de ses fiançailles il y a 3 ans, la princesse Mako âgée de 28 ans, qui a étudié à Édimbourg, à Dublin et à Leicester, savait qu'elle était obligée d'abandonner son titre impérial pour pouvoir épouser son petit ami de longue date Kei Komuro, un "roturier" qu'elle a rencontré à l'université en 2013.

"Il est difficile de dire quoique ce soit concernant nos projets futurs"

Pour justifier ce nouveau report, la princesse japonaise a expliqué dans un communiqué étonnant que, bien que le couple soit "irremplaçable l'un pour l'autre'', il n'y a toujours pas de "plan concret'' pour un éventuel mariage et qu'il est difficile de dire "quoi que ce soit sur l'avenir'' pour le moment.

"Pour nous, un mariage est un choix nécessaire pour vivre et honorer nos cœurs", a déclaré Mako dans un communiqué publié vendredi par l'Agence de la maison impériale.

"Nous sommes irremplaçables l'un pour l'autre et nous pouvons compter l'un sur l'autre dans les moments heureux et dans les moments malheureux. Il est difficile de dire quoi que ce soit de concret concernant nos projets futurs et d'autres pour le moment."

La loi impériale japonaise oblige une princesse à quitter la famille royale après avoir épousé un roturier.

La tante de la princesse Mako, la princesse Sayako, est le dernier membre de la famille royale à avoir été déchu de son statut lorsqu'elle a épousé un fonctionnaire de la ville de Tokyo en 2005.

Un différend financier

La princesse Mako a annoncé son intention d'épouser M. Komuro, qui travaille dans un cabinet d'avocats, en 2017. Peu de temps après, il a été annoncé que le couple se marierait en novembre 2018.

Le mariage a ensuite été reporté à 2020, avec une déclaration officielle indiquant que le couple avait besoin de plus de temps pour planifier l'événement.

Cependant, des informations ont depuis émergé dans la presse suggérant que la famille de M. Komuro est impliquée dans un différend financier que sa future belle-famille désapprouve.