Si la plupart des fans se réjouissent de l'annonce du retour de Nickelback, groupe phare des années 90, d'autres prennent cette nouvelle à la rigolade.

Déjà à l'époque, malgré ses 50 millions d'albums vendus, le groupe est régulièrement la cible de moqueries, sans qu'on sache vraiment pourquoi.

En 2013 par exemple, les lecteurs du magazine Rolling Stone l'ont élu deuxième pire groupe des années 90.

Et alors qu'ils annoncent leur retour en annonçant la date du vendredi 14 aout et en postant le teaser d'une nouvelle chanson, les moqueries reprennent de plus belle.

"Attendez, alors maintenant Nickelback va sortir une chanson/un album? Seigneur 2020, calme-toi", "Nickelback sort un album en pleine pandémie?", "Juste quand on pensait que 2020 ne pouvait pas être pire, Nickelback décide de sortir un nouvel album", peut-on notamment lire.

Heureusement pour le groupe, certains prennent leur défense : "C’est l’album qui va sauver le monde", "Les gens détestent Nickelback uniquement parce qu’on leur dit de détester Nickelback", "Si vous critiquez Nickelback depuis des années, ne changez pas... N’essayez pas de devenir fan lorsqu'ils auront sauvé 2020".