Selon une nouvelle étude scandinave, une supplémentation quotidienne en sélénium et en coenzyme Q10, deux composés naturels, peut contribuer de manière significative à préserver la fonction rénale chez les patients âgés.

Des reins en bonne santé sont essentiels. Ils aident à éliminer les déchets et le surplus de liquide de l'organisme, tout en maintenant le bon équilibre entre l'eau, les sels et les minéraux dans le sang.

Avec l’âge, la fonction rénale a tendance à se dégrader, mais selon une nouvelle étude menée par des scientifiques suédois et norvégiens, une supplémentation en sélénium et en coenzyme Q10, deux nutriments essentiels dans notre alimentation, peut aider les reins à remplir leurs fonctions vitales beaucoup plus facilement.

LEVURE DE SÉLÉNIUM ET COENZYME Q10

La nouvelle étude, publiée dans le numéro de décembre 2020 de la revue Nutrients, porte sur 215 hommes et femmes d'une moyenne d'âge de 71 ans.

Les participants ont été choisis au hasard pour recevoir soit 200 microgrammes de levure de sélénium (SelenoPrecise) et 200 mg de coenzyme Q10 (Bio-Quinone Q10) par jour, soit un placebo correspondant. Avant l'intervention, les scientifiques ont mesuré les niveaux de sélénium dans le sang de tous les participants et ont pu constater que ces niveaux étaient relativement faibles.

PACKSHOT SELENIUM+ZINC ET BIO-Q10

Une population de senior normale

Les sujets représentaient une population normale de seniors occidentaux, ce qui signifie qu'ils étaient généralement en bonne santé mais que certains présentaient des problèmes de santé divers. Ainsi, parmi les participants à l'étude, 17,2% étaient diabétiques, plus de 70% souffraient d'hypertension, 17,7% avaient une cardiopathie ischémique et environ 5 % avaient une fonction cardiaque altérée.

Le nombre de sujets souffrant de ces maladies était réparti de manière similaire dans les deux groupes. Pendant 48 mois, les sujets du groupe de traitement actif et du groupe placebo ont reçu, en double aveugle, soit les compléments actifs, soit un placebo.

Amélioration de la fonction rénale

La fonction rénale a été évaluée avant le début de l’étude et après la période d’intervention, dans les deux groupes, avec pour tous les paramètres étudiés une amélioration significative de la fonction rénale chez les participants qui ont pris la levure de sélénium et la coenzyme Q10.

Ainsi, après 48 mois de supplémentation en sélénium et en coenzyme Q10, les taux de créatinine (paramètre d’évaluation d’une altération de la fonction rénale) étaient réduits de manière significative dans le groupe de traitement actif, alors qu’ils étaient inchangés dans le groupe placebo.

Il en va de même pour le dosage de la cystatine C, biomarqueur de la fonction rénale, aussi utilisée pour prédire l'apparition ou la détérioration de maladies cardiovasculaires, ou encore pour le taux de filtration glomérulaire, significativement amélioré dans le groupe de traitement actif, mais pas dans le groupe placebo.

Des données prometteuses

D’autres études sont attendues, mais on sait que les reins (ainsi que la thyroïde) ont la plus forte concentration de sélénium dans l'organisme, ce qui suggère son rôle dans ces organes.

En outre, le sélénium et la coenzyme Q10 sont tous deux capables de contrecarrer l'inflammation et le stress oxydatif, qui sont aussi caractéristiques des maladies cardiovasculaires. Or on sait que l’altération de la fonction rénale va souvent de pair avec les maladies cardiovasculaires, notamment.

C’est pourquoi certaines des améliorations de la fonction rénale observées dans cette étude pourraient aussi être le résultat d'une amélioration de la fonction cardiaque systolique et d'une augmentation du débit cardiaque. Et précisément ces améliorations ont déjà été démontrées dans l'étude KiSel-10 où la même combinaison de levure de sélénium et de coenzyme Q10 a été testée versus placebo.