C’est le moment de l’année le plus propice aux virus respiratoires comme la grippe, le rhume et autres virus provoquant des états grippaux.

Tandis que les températures froides permettent aux virus de mieux survivre pendant l’hiver, le contexte des fêtes de fin d’année, avec Noël et le Nouvel an, nous amène à nous rassembler à l’intérieur dans des espaces confinés, décuplant ainsi les risques de transmissions pour nous et nos proches. Bien préparer son corps à affronter l’hiver est donc indispensable.

Comment se transmettent les virus de l’hiver ?

  • Soit par contact direct à travers les postillons et la salive d’une personne infectée, ou alors par les gouttelettes contaminées qui restent en suspension dans l’air après avoir été émises lors d’une toux ou d’un éternuement.
  • Soit par contact direct ou indirect des mains, en serrant la main ou en manipulant des objets infectés comme les boutons d’ascenseur, les couverts, les écouteurs et GSM, ou encore les jouets et doudous des enfants.

VULNÉRABILITÉ EN HIVER

Les basses températures affaiblissent nos défenses immunitaires et peuvent irriter la muqueuse nasale, nous rendant ainsi plus sensibles aux infections. Quand il fait froid, les virus respiratoires comme celui de la grippe sont également plus résistants et survivent plus longtemps, augmentant le risque de contamination.

UN HIVER DIFFICILE À PRÉVOIR

L’hiver s’annonce particulièrement difficile puisque d’autres virus vont circuler et pourront provoquer aussi des symptômes grippaux : fièvres, courbatures, fatigue, toux… La crainte est de voir circuler simultanément le virus de la grippe et d’autres virus de l’hiver, au risque de saturer les systèmes de santé. Chez nous, rappelons que la grippe entraîne chaque année l’hospitalisation de nombreux patients présentant des complications. La prévention est donc de rigueur.

Les chiffre à retenir :

  •  Les virus peuvent survivre jusqu’à 12 heures sur un mouchoir : il est donc recommandé d’utiliser toujours des mouchoirs à usage unique et le jeter à la poubelle après utilisation.
  • 80% des microbes se transmettent par les mains : il est donc évident que pour éviter toute transmission des bactéries ou virus, il faut éviter de se serrer la main et surtout se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon.
  • Un éternuement peut propulser des microbes jusqu’à 6 mètres : pour éviter de contaminer les personnes se trouvant dans ce périmètre, ayez le réflexe d’éternuer dans votre coude.
  • Tousser peut propulser des microbes à 50 km/h : ayez le bon réflexe et porter un masque si vous êtes malade.