Anxiété, absence de rythme et de repères, omniprésence des écrans... Cette année, notre sommeil a été particulièrement perturbé avec le confinement.

Nous passons en moyenne un tiers de notre vie à dormir, mais pour beaucoup de Luxembourgeois c’est loin d’être le cas : une personne sur trois est concernée par des problèmes de sommeil, et dort bien moins que les 7 à 9 heures par nuit recommandées.

Et pourtant, le sommeil est essentiel pour notre santé: en plus d’améliorer la mémorisation et la concentration, il booste le système immunitaire, protège le cœur et sur- tout assure la réparation des milliers de cellules endommagées pendant la journée, qui doivent être réparées pendant la nuit.

Quels gestes adopter pour mieux dormir ?

  1. Eviter la surconsommation de thé ou de café dans l’après-midi, ou d’alcool en soirée car ils augmentent la fréquence des réveils nocturnes.
  2. Dîner léger et au moins 2 heures avant d’aller se coucher: plus la digestion est difficile, plus le sommeil est léger.
  3. Arrêter les écrans au moins une heure avant d’aller dormir: GSM, ordinateur, télévision... que ce soit leur lumière bleue très excitante ou la surinformation, le cerveau est maintenu stimulé et en alerte.
  4. Se coucher dès les premiers signes de fatigue: si vous luttez contre la fatigue, vous risquez de rater votre phase d’endormissement et l’envie de dormir ne re- viendra qu’au prochain cycle (90 minutes plus tard !).
  5. Pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique en journée pour avoir un sommeil plus profond (on évite par contre en soirée pour ne pas avoir l’effet contraire).
  6. Maintenez une température fraîche entre 16-18°C dans la chambre pour aider votre organisme à diminuer sa température et se préparer à l’endormissement. 
Et si cela ne suffit pas?

On évite les somnifères et la mélatonine pour leurs risques de dépendance, leurs nombreux effets indésirables et les interactions médicamenteuses. On se dirige plutôt vers les solutions naturelles comme la Mélisse qui facilite l’endormissement et améliore la qualité du sommeil. Son plus ? Cette plante a l’avantage d’être très sécuritaire en usage !

On n’oublie pas non plus les polyphénols ! Le manque de sommeil ne permet plus au corps d’assurer son rôle de réparation des cellules endommagées pendant la journée. C’est là que les polyphénols entrent en jeu: ils tiennent le rôle de protection des cellules grâce à leur action antioxydante. Un véritable sommeil santé !

Mais combien dheures dormir exactement ?

Nous ne sommes malheureusement pas tous égaux face au sommeil et sa durée idéale varie d’une personne à l’autre. La recommandation est de 7 à 9 heures pour les personnes âgées de 18 à 64 ans, mais pour bien connaître son besoin réel de temps de sommeil, il faut se poser les bonnes questions: Suis-je fatigué(e) au réveil ? Est-ce que je ressens le besoin de faire une sieste pendant la journée ? A partir de combien d’heures de sommeil je me réveille spontanément le weekend ?