Dans leur quotidien, les enfants sont susceptibles de rencontrer des adultes mal intentionnés. Ce problème peut être rencontré dans les lieux publics, le cercle familial, amical, scolaire et éducatif ou sur Internet.

Il est nécessaire de communiquer librement sur ce sujet avec les enfants afin de les avertir. Cet acte préventif est pensé afin de mettre l’enfant à l’abri de certaines dérives.

COMMUNIQUER

Selon Sophie Obis et Céline Pavani, nos deux interlocutrices privilégiées de chez Babilou Family Luxembourg: "Les éducateurs, les parents ont la lourde charge d’expliquer aux enfants que certains adultes ont des comportements inappropriés, déplacés, décalés." Mais elles précisent également: "qu’il ne faut pas instaurer un climat de peur ni de paranoïa chez les enfants. La difficulté est de trouver le juste milieu par rapport à la personnalité de chaque enfant qui a sa propre sensibilité mais l’enfant doit savoir."

OUI MAIS COMMENT?

Les parents, les éducateurs se doivent d’informer les enfants sur la réalité de notre vie. Certains adultes usent de leur position de "supériorité" pour duper ou malmener les enfants que ce soit physiquement ou mentalement (qu’ils les connaissent ou non). Comme en général les enfants sont obéissants, ils écoutent ce que disent les adultes quels qu’ils soient.

Il faut donc avertir les enfants à ce sujet en utilisant un vocabulaire adapté à leur âge. Il faut le faire sans les effrayer, en leur donnant des exemples précis.

Il faut donc déjà poser les bases de sécurité comme: ne pas suivre un inconnu s’il le demande, quels que soient ses arguments ou promesses. L’enfant doit savoir que "s’il ne connaît pas, il ne suit pas."

Il faut également parler aux enfants du respect de leur corps et de leur intimité. Ils doivent savoir ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas mais il faut toujours expliquer cela clairement sans être alarmistes. Ils doivent savoir que certains gestes sont interdits et que personne ne peut leur faire subir certains faits et gestes.

Les éducateurs sont à même de remarquer tout changement de comportement chez un enfant qu’ils connaissent et qui peut dénoter d’un problème qu’il a vécu.

INTERNET ET LES RÉSEAUX SOCIAUX

Il est impossible d’écarter les enfants d’Internet car cela fait partie intégrante de leur génération et les priver pourrait même être handicapant pour leur avenir. Mais, il faut fixer des règles, imposer des limites et être vigilants à différents niveaux.

Nombreux sont les sites qui ne doivent pas être visités par des enfants… Il est prouvé que 8 enfants sur 10 entre 11 et 13 ans ont déjà vu des images pornographiques sur Internet.

Il faut songer à installer des logiciels capables de filtrer tout ce qui est relatif à la pornographie, sectes, drogues, propagande raciste… Certains logiciels sont même gratuits, il serait dommage de s’en priver! Et pourquoi ne pas installer l’ordinateur dans une pièce commune?