Les parents ont tendance à penser que leur bébé ou leur enfant est trop petit pour lui parler ou lui expliquer les choses… Erreur !

Il faut parler correctement aux enfants, avec des phrases courtes et des mots simples. C’est de cette façon qu’un enfant évoluera bien au niveau du langage et il faut noter que les habiletés de communication d’un enfant commencent à apparaître dès le début de sa vie.

Pour communiquer avec les enfants, les professionnels de la petite enfance utilisent bien plus que les mots. Ils ont également une gestuelle et un comportement global pour parler, établir un contact visuel pour assurer une gestion efficace des émotions. C’est en fait la communication verbale et non verbale qui sont des alliées efficaces pour travailler avec les bébés et les enfants.

L'APPROCHE PÉDAGOGIQUE PIKLER-LOCZY

Céline Pavani, Responsable Pédagogie et Formation chez  Lavorel Kids & Baby nous explique comment les adultes doivent communiquer avec les enfants. Elle gère cet apprentissage auprès des éducateurs du groupe au sein de leur centre de formation.

Elle-même a été formée à la méthode Pikler-Loczy qui préconise la libre autonomie de l’enfant. Céline nous explique par exemple l’importance du moment des soins (change, repas, mise au lit) : "Ces moments sont ritualisés pour rassurer l’enfant. Il est nécessaire d’expliquer à l’enfant ce qu’on est en train de lui faire afin qu’il sache quand on le change, ce qu’on va faire sur son corps : ainsi l’enfant va faire une correspondance entre nos mots et nos actes. Il est important de dire que l’enfant découvre le monde à travers nos mots."

LE LANGAGE EST UN ACTE CAPITAL POUR L'ENFANT 

Le besoin de communiquer chez l’enfant est fondamental, au même titre que manger, boire et dormir. Il a besoin de communiquer de façon verbale et non verbale pour son développement personnel, émotionnel et cognitif (relatif à la connaissance).

Selon Céline : "Le langage va permettre à l’enfant d’être valorisé, de développer un sentiment de confiance, d’autonomie. Il va devenir une manière de s’affirmer et d’affirmer son individualité. À la crèche, les enfants apprennent tous les jours de nouveaux mots, ils sont en apprentissage permanent. Il est également important que l’enfant associe un visage à une langue. Il sait que telle personne lui parlera luxembourgeois, français, anglais…"

LA COMMUNICATION NON-VERBALE

C’est en fait le langage du corps qui représente 93% de la communication. Il s’agit :

  • du ton de la voix,
  • du regard (qui en dit long).
  • du débit et du volume de la voix qui doivent être stables,
  • de la manière d’articuler qui doit être claire,
  • de l’expression du visage qui doit être aimable, bienveillant,
  • de la gestuelle employée et du toucher qui doivent être doux.

LES ENGAGEMENTS DU GROUPE

L’enfant est au cœur de leurs préoccupations et les éducateurs mettent un point d’honneur à :

  • appeler chaque enfant par son prénom,
  • parler correctement aux enfants (phrases courtes, mots simples),
  • parler avec douceur,
  • prévenir l’enfant des soins qu’il va recevoir,
  • encourager ses efforts d’autonomie,
  • tenir ses promesses.