Les micro-trottoirs réservent parfois de belles surprises. Mais celle-ci est inédite. Interviewée par CNews, une femme s'arrête de parler à cause d'une gêne dans sa manche.

La dame interviewée ressent une gène dans sa manche et s'étonne: "mais qu'est-ce que j'ai là...". Elle secoue son bras et retire sa veste en partie. Tombe alors dans son sac une bête non-identifiée.

Le journaliste, surpris, avance alors sa caméra et lui dit "Vous avez une bestiole...". En secouant un peu le sac, il découvre un rat : "Quoi !? Ca alors ?! Madame, vous aviez une souris dans la manche ! En fait, ce n'est pas une souris, c'est un rat".

La dame en question sortait du métro parisien. Les rats sont très nombreux - "près de 4 millions" selon un article du Figaro paru en juillet - et font l'objet d'un plan ciblé de la Ville de Paris pour en "réduire fortement la présence".

Ce plan anti-rat, adopté en 2017, passe par la lutte par raticides (la ville mène plus de 7.000 interventions par an), la limitation de l'accessibilité des rats aux déchets alimentaires (en installant des nouveaux modèles de poubelles) ou encore en faisant plus de tournées de ramassage dans le lieux fréquentés.