Une ville flottante dans un lagon turquoise. Il ne s’agit pas de l’œuvre d’un dessinateur de bandes dessinées, mais d’un projet en construction du promoteur immobilier Dutch Docklands et du gouvernement des Maldives.

Cette ville émergera des eaux de l’océan indien, à 10 minutes de Malé, la capitale des Maldives, relate Waterstudio, l’entreprise d’architecture qui a créé le projet.

Conçue sur le modèle du corail cérébral, cette ville se compose de 5.000 unités flottantes, dont des logements, des restaurants, magasins, écoles… Le tout parcouru de canaux. Les premiers habitants emménageront début 2024. Le projet devrait être terminé en 2027. La ville devrait accueillir 20.000 personnes.

Le projet n’a pas été conçu comme une vision futuriste ou une expérience touristique, mais comme une solution pratique à la dure réalité de l’élévation du niveau de la mer. En effet, avec ses 1.190 îles, dont 80% à moins d’un mètre au-dessus du niveau de la mer, presque tout le pays pourrait se retrouver submergé d’ici la fin du siècle.

Le projet est un "nouvel espoir" pour plus d’un demi-million de personnes habitant aux Maldives, estime Koen Olthuis, le fondateur de Waterstudio. Au cours des deux dernières décennies, Waterstudio a conçu plus de 300 maisons flottantes, bureaux, écoles et centres de santé à travers le monde.