La nuit dernière, beaucoup de personnes ont remarqué un impressionnant train lumineux dans le ciel étoilé. Le responsable est bien connu, et c'est un récidiviste... Elon Musk!

Ce n'est pas un convoi d'avions, une étoile filante qui ferait du morse ou encore moins une armée extraterrestre... mais c'est à coup sûr un spectacle pas banal, et même un peu effrayant.

Ces points lumineux sont en effet une constellation de satellites Starlink lancés par le milliardaire Elon Musk. Le 14 mai, SpaceX a lancé un nouveau "train" de 53 satellites, que de nombreux curieux ont pu observer la nuit suivante.

SpaceX prévoit de construire une gigantesque constellation de 12.000 satellites, avec la possibilité de passer ultérieurement à 42.000. Le but est de fournir une connexion internet à haut débit jusque dans les régions les plus isolées de la Terre, via des milliers de petits satellites circulant en orbite basse (principalement 550 kilomètres) autour de la Terre. Le service Starlink compte pour l'instant plus de 100.000 abonnés dans le monde. Il nécessite un équipement spécifique vendu autour de 600 euros et un abonnement de près de 100 euros par mois.

Mais ce projet ne plaît évidemment pas à tout le monde. Notamment aux astronomes qui craignent une pollution lumineuse. Ce à quoi Elon Musk avait répondu en affirmant que le problème se posait uniquement lorsque les satellites étaient en train de prendre de l'altitude pour se placer en orbite, et n'existait plus lorsqu'ils avaient atteint leur position finale.