Lieu incontournable des soirées luxembourgeoises, le Boos rouvre ce vendredi un an et demi après avoir fermé ses portes. Avec deux nouveaux gérants et un concept retravaillé.

Fermé en pleine crise du covid à la fin de l'année 2020, on ne savait pas trop ce qu'allait devenir le Boos Beach Club de Bridel. Mais ce haut lieu des soirées festives au Luxembourg rouvre bien ses portes ce vendredi, dès 17h. À sa tête, deux nouveaux associés: Adriano Ciccone, 32 ans, et Giuseppe Conte, 36 ans.

Le premier vient du monde du consulting et de la data. "J'ai vendu mes entreprises il y a un an, j'avais besoin d'un nouveau challenge" dit-il. Le deuxième vient du monde de la restauration, est passé par une école hôtelière et avait jusque-là des activités dans le nord du Grand-Duché. Les habitués du restaurant "Beim Abruzzebier" à Grosbous le connaissent bien, par exemple.

PARTAGE ET MUSIQUE

"On avait un projet bien précis en tête et on a reçu un coup de fil de la Brasserie Diekirch, qui nous a mis en relation avec le propriétaire du Boos" raconte Adriano. Le projet des deux hommes a collé avec les attentes du nouveau propriétaire, qui a récupéré l'établissement après sa fermeture.

"Il voulait un concept différent au Luxembourg. Nous, on avait cette idée de mixer restaurant et discothèque. C'est quelqu'un qui voyage beaucoup et notre concept de "restaurant festif" lui a tout de suite plu" raconte Adriano. "On a envie de faire renaître les souvenirs que chacun a pu vivre au Boos."

Aucun gros travaux n'a été nécessaire, -"le lieu était bien entretenu"-, uniquement quelques ajouts en matière de décoration, notamment. "On a changé le mobilier, ajouté de la nouvelle porcelaine et apporté notre touche à l'extérieur. Mais on laisse la surprise de la découverte aux gens." 

Sur les tables, le maître-mot sera le partage autour de plats méditerranéen, surtout italiens. Pas de pizzas mais des focaccias, des plats de pâtes, du poisson, du ceviche, du poulpe, des côtes à l'os... "On n'aura pas une carte traditionnelle. Le but, c'est que la table soit conviviale" soulignent les associés.

Vers 23h, le niveau sonore montera encore d'un cran. Le restaurant se muera alors en discothèque, mais sans être plongée dans le noir pour autant. Il l'a suffisamment été. L'heure est désormais à la fête !

🍹 Boos, 31, rue Biergerkraeiz, Bridel.
Ouvert toute la semaine de 11h30 à 1h (jusqu'à 3h du jeudi au samedi, jusqu'à 16h le dimanche).