La Belgique et la France se disputent depuis longtemps l'invention des frites, mais une récente découverte de l'historien de la gastronomie bosniaque, Krompir Pržena, prouverait que les frites ont une lointaine origine luxembourgeoise.

[EDIT: Comme vous l'avez certainement deviné, il s'agissait d'un poisson d'avril!]

La frite est devenue un des plats les plus populaires et les plus consommés au monde, au même titre que la pizza ou les pâtes. On en consomme 11 millions de tonnes par an. La Belgique est le plus gros exportateur mondial et le pays où l'on en consomme le plus par habitant. Les autorités belges ont d'ailleurs décidé de faire inscrire par  l'Unesco la "frite belge" au patrimoine culturel de l'humanité. Pour toutes ces raisons, le pays revendique la paternité de la frite. Elle soutient qu'elles ont été inventées à Namur, en Wallonie.

La France revendique elle aussi l'invention de ce que les Américains appellent les "French fries", ou "frites françaises".

Et si aucun des deux pays n'avait raison? Un document très ancien a été retrouvé dans les Balkans par Krompir Pržena, un célèbre historien de la gastronomie. Une trace écrite qui prouverait que les frites trouvent bien leurs origines... au Luxembourg!

L'HISTOIRE DE LA FRITE

Une chose est sûre, "la pomme de terre frite n'est pas née en Belgique", et c'est un Belge qui l'affirme, Pierre Leclercq, membre du Centre de Gastronomie de Bruxelles. Mais pour retracer l'histoire de la frite, il faut ainsi remonter plusieurs siècles en arrière. La pomme de terre trouve ses origines sur le continent américain. Ce sont les conquistadors espagnols qui l'ont ramenée d'Amérique du Sud au XVIe siècle.

Et c'est en 1629, au Pérou, que l'on retrouve les premières traces de pommes frites. Dans un livre rédigé en 1673 par Francisco Núñez de Pineda. L'auteur reprend ses souvenirs de captivité de 1629, et cite la pomme de terre frite pour la toute première fois dans la littérature sous le nom de papas fritas. Mais ce sont probablement des rondelles rissolées et n'ont pas grand-chose à voir avec la frite actuelle.

RTL

© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Selon les historiens, la frite moderne serait apparue au début du XIXe siècle à Paris. Les vendeurs de friture proposaient des pommes de terre frites dans le quartier du Pont-Neuf et le boulevard du Temple. Des endroits où il se jouait énormément de pièces de théâtre. Ce n'est qu'en 1844 que la frite est introduite en Belgique par un forain, Frédéric Krieger, qui a appris le métier de frituriste à Montmartre. La recette traverse aussi la Manche et les expressions "potatoes, french fashion" puis "french fried potatoes" apparaissent dans des livres de recettes.

UNE DÉCOUVERTE SURPRENANTE

Mais une trouvaille récente faite à la bibliothèque nationale et universitaire de Bosnie-Herzégovine remettrait tout en question. Une série de lettres écrite par un Français, Hubert Lefèvre, général de brigade du 8e régiment de hussards en novembre 1795. Époque à laquelle le duché de Luxembourg était annexé à la France.
Enrôlé dans l'armée de la Révolution française, Hubert Lefèvre est passé par le Luxembourg lors du conflit opposant la République française aux Provinces-Unies, devenues la République batave.

RTL

Dans ces lettres adressées à sa famille, il raconte la vie quotidienne des habitants de la ville de Luxembourg. Et dans l'un de ces courriers, il décrit une marchande de beignets qui faisait frire "dans un mélange d’huile et de saindoux des bâtonnets de pommes de terre qu'ils appellent là-bas des gromperen". C'est à ce jour la plus vieille trace écrite de la recette des frites.