A l'époque, c'est du minerai de fer qui était extrait de la mine pour être ensuite transporté dans l'usine de Rodange.

L'activité première du site s'est arrêtée à la fin de l'été 1978 alors que 200 personnes y travaillaient encore. Depuis 30 ans, l'association Minièresbunn présente le travaille des mineurs au public. De mai à septembre, il est possible de faire un tour de la mine à bord du train, un parcours dont s'occupe une vingtaine de bénévoles.

Alors que le minerai de fer n'y est plus extrait, c'est une autre activité qui s'est invitée dans la mine: des bouteilles sont maintenant stockées dans les tunnels. 14.000 bouteilles de crémant originaires de Schengen vont rester ici jusqu'à la fin de l'année.

Le lien entre Schengen et la Minette a été établi par Marc Collart, directeur de la mine d'Esch et décédé en 1941 à Schengen.

La mine propose une température constante tout au long de l'année, des conditions idéales pour le stockage et la sublimation finale du crémant. Les bouteilles sont arrivées il y a quelques jours et y resteront jusqu'en décembre, où elles seront enfin mise en vente.

Retrouvez le reportage (en luxembourgeois) de RTL Télé Lëtzebuerg ici: