Le classement gastronomique La Liste, qui suit 25.000 restaurants dans 200 pays, a distingué jeudi les chefs qui se sont le mieux adaptés à la pandémie avec dix "prix spéciaux", sans dévoiler, comme elle le fait habituellement, ses 1.000 meilleurs restaurants au monde.

"C'était une année où l'on ne pouvait pas faire comme d'habitude, ce serait malvenu (...) Il est difficile de classer les restaurants qui ont été fermés dans certains pays les trois quarts de l'année", a déclaré à l'AFP Hélène Pietrini, nouvelle directrice de l'agrégateur français, venue de 50 Best, son principal adversaire britannique.

Dix prix spéciaux ont été créés dans le contexte de la crise sanitaire qui a durement frappé la restauration.

"Il y a des prix porteurs de valeurs qui seront structurelles dans le futur: l'innovation, la solidarité, l'éthique, le développement durable", souligne Mme Pietrini.

Sont également mis en lumière les chefs qui ont réussi à se réinventer pendant les confinements avec des offres et modèles économiques inédits.

La cheffe ghanéenne Selassie Atadika (Midunu) et le Français Florent Ladeyn (Auberge du Vert-Mont) dans les Flandres ont été sélectionnés pour le prix de la "nouvelle destination gastronomique".

Le chef français doublement étoilé au Michelin dans les cuisines de son restaurant Le Chambard à Kaysersberg dans le Haut-Rhin, le 23 avril 2020 / © AFP/Archives

L'Espagnol Dabiz Muñoz (GoXo à Madrid) et Olivier Nasti, Le Chambard & La Table d'Olivier Nasti à Kayserberg, dans l'Est, ont été choisis respectivement pour les sélections internationale et française du prix de l'Innovation.

L'Italien Simone Zanoni est récompensé pour "l'innovation digitale" pour ses cours de cuisine quotidiens depuis chez lui, afin de rester connecté avec les clients confinés de son restaurant Le George au palace Four Seasons George V, à Paris.

La Liste a tenu à saluer quelques ouvertures réussies malgré la pandémie comme CococoCouture à Saint-Pétersbourg, en Russie, Euphoria by Jason Tan à Singapour, Ever à Chicago ou Kol à Londres.

La Péruvienne Francesca Ferreyros, et son restaurant de cuisine fusion thaïlandaise et péruvienne Baan à San Isidro au Pérou, et Mory Sacko qui marie saveurs africaines, japonaises et françaises dans son restaurant Mosuké à Paris, lancé en 2020, sont parmi les "nouveaux talents" de l'année.