Afin de respecter les nouvelles règles de distanciation sociale, les restaurants vont devoir adapter leur plan de tables. Des designers planchent sur des solutions.

Peu de pays ont autorisé la réouverture des restaurants, mais lorsque ce sera possible, la question de la distanciation sociale sera un des points clé pour permettre aux restaurateurs d'accueillir des clients en minimisant les risques.

Tout l'enjeu, au-delà d’appliquer des bonnes pratiques pour limiter les contacts est de donner confiance aux clients.

Outre l'espacement des tables, diverses solutions sont en train de voir le jour avec plus ou moins de qualité au niveau du design. Un petit tour d'horizon s'impose.

Un centre culturel d'Amsterdam a eu l'idée d'utiliser de petites serres, habituellement consacrées à des projets artistiques, pour offrir aux futurs clients un coin repas privé. Espacées les unes des autres et installées le long d'un canal, les serres contiennent désormais une petite table ronde et de deux chaises.

Le long d'un canal, les petites serres accueilleront les clients du restaurant. / © AFP

Le designer Patrick Jouin a mené cette réflexion avec le chef Alain Ducasse. Il propose que les restaurants réalisent des paravents "faits maison", mobiles et translucides, avec des
matériaux bon marché et faciles à mettre en œuvre par le personnel: un châssis de peintre avec un film transparent "cristal", celui des fleuristes.

Patrick Jouin propose des cadres avec des films transparents pour séparer les tables. / © Patrick Jouin

Du "fait maison", c'est exactement ce qu'ont mis en place ces restaurants en Thaïlande.

Plus solide et durable le Plexi-Corner du designer et architecte d'intérieur Frédéric Tabary. C'est un concept de panneaux en plexiglas qui crée des espaces séparés sans avoir l’impression d’être enfermé. "Les modules pourront ensuite être réutilisés comme des petites serres", explique le designer.

Le Plexi-Corner de Frédéric Tabary peut être installé à l'intérieur comme sur les terrasses. / © Frédéric Tabary

De son côté, le designer décorateur Christophe Gernigon a imaginé Plex’Eat, un projet de visières géantes. Chacun des clients a sa propre cloche, qui est ouverte sur l'arrière pour l'accès et éviter d'étouffer. Il est ainsi protégé des gouttelettes de ses voisins. Plex’Eat n’est qu’au stade de projet, mais un industriel serait en train de plancher sur une potentielle commercialisation…

Christophe Gernigon a imaginé le concept Plex’Eat, des visières de protection géantes suspendues. / © Christophe Gernigon Studio

Toujours en Plexiglas, la proposition de l'entreprise italienne Nuova Neon Group 2 est moins élégante et plus radicale. Ces parois permettent d'isoler clients les uns des autres, pas seulement des autres tables, ce qui rend les grandes tablées possible. L'entreprise installée à Modène a également pensé à des dispositifs similaires pour les plages ou les salles de sport.

Les parois en plexiglas isolent chaque client. / © Nuova Neon Group 2