Deuxième l'année passée, Metz se classe troisième parmi les villes les plus frappées par la malbouffe.

Pour la cinquième année consécutive, l’équipe du site question2sante.com a élaboré le classement des villes les plus frappées par la malbouffe.

L’étude porte sur les 32 plus grandes villes françaises et prend en compte les 16 plus importantes chaînes de restauration rapide: McDonald’s, Quick et Burger King (encore séparés pour cette année compte tenu du nombre de restaurants restants malgré la fusion), KFC, Paul, La Brioche Dorée, Domino’s Pizza, Subway, La Mie Câline, Starbucks, La Croissanterie, Pizza Hut, Pomme de Pain, O’tacos, Bagelstein, et Speed Burger.

Comme depuis 5 ans, Bordeaux demeure la plus touchée avec 0,21 restaurant pour 1.000 habitants. Elle est suivie de Limoges (0,189), puis de Metz avec 0,1781. L'an dernier la ville lorraine se classait deuxième avec 0,1866.

Elle perd donc un place dans ce classement. En cause, la fermeture de deux restaurants Paul et de l'unique Speed Burger. L'ouverture de deux restaurants (Brioche Dorée, et O’tacos), n’aura pas suffi à la commune mosellane de confirmer sa seconde position.

Mez devance ainsi Paris qui passe de la 5e à la 4e place, suivie par Brest qui recule d’une case. Tours qui était dans le top 3 l’an dernier dégringole à la 6e place.

En termes d’enseignes, McDonald’s domine largement le classement avec 244 points de ventes en France en 2020 (22 de plus qu’en 2019). Il devance la sandwicherie Subway (154 contre 165 en 2019) et la boulangerie Paul (116 contre 137 en 2019). La boulangerie Paul, confirme sa troisième place malgré une vague de fermeture massive en Île-de-France: 37 restaurants en 2019 contre 20 seulement en 2020.