La franchise de restaurants de pâtes et pizzas Vapiano qui a deux enseignes au Luxembourg traverse actuellement une vague de crises.

La chaîne se débat depuis quelque temps déjà avec des résultats mitigés, mais la démission de son PDG, Cornelius Everke, en début de semaine, a exacerbé la crise.

Le groupe basé à Cologne a connu d'innombrables problèmes au cours des derniers mois. Ainsi, le rapport budgétaire annuel du groupe être repoussé à trois reprises au printemps après que le groupe eut négocié un emprunt de 30 millions d'euros.

Cependant, la chaîne marque sa volonté de poursuivre son expansion et prévoit dix à 15 nouvelles ouvertures en 2019, après avoir ouvert 32 nouveaux restaurants et fermé six autres en 2018. La chaîne compte 231 restaurants dans 33 pays des cinq continents, dont deux au Luxembourg.

Une expansion qui coûte cher, Vapiano ayant perdu 101 millions d'euros l'an dernier, pour un chiffre d'affaires total de 371,5 millions d'euros, soit un déficit de 76,61%. Une perte trois fois supérieure à celle de l'année précédente et le départ imminent d'Everke pourrait signaler de nouveaux problèmes pour la chaîne.

Vanessa Hall succédera à Everke jusqu'en avril 2020. Entre-temps, l'avenir de la chaîne reste incertain.