Vous êtes vous déjà demandé comment on fabrique la glace à la vanille? Nous avons remonté le temps jusqu'à la vache qui produit le lait.

Sous ces températures, l'envie de glace est presque irrépressible! Mais pas n'importe quelle glace. On préférera une glace artisanale, préparée avec de bons ingrédients.

À commencer par du lait bio. C'est pourquoi notre voyage commence à la ferme Witry à Dippach où 45 vaches laitières sont à l'oeuvre et produisent 300.000 litres de lait par an.

C'est là que Pavel Silenchuk, le propriétaire du glacier Anna & Paul à Bertrange va chercher le lait pour faire ses glaces. "Nous avons choisi la ferme Witry parce qu'elle est toute proche de notre atelier et que le produit est de qualité", explique celui qui s'est formé aux glaces à Bologne.

Dans l'atelier, c'est le glacier-pâtissier Thomas Menweg qui prépare la glace à la vanille. Une base composée de jaunes d’œufs, de crème et de vanille infuse depuis la veille. Il ajoutera le lait qu'il a pasteurisé et le sucre à cette préparation. "Il y a environ 50% de lait, d'où l'importance de la qualité."

Le mélange passera une quinzaine de minutes en turbine pour l'aérer et lui donner une texture onctueuse. Cette opération s'appelle le foisonnement et ajoute de l'air au mélange. "Les glaces artisanales s'autorisent 30% de foisonnement alors que les glaces industrielles vont jusqu'à 110%. Quand on achète un litre de glace industrielle la moitié, c'est de l'air!" conclut le pâtissier.

Voilà un secret de fabrication bien gardé! On peut maintenant déguster en toute tranquillité.